Pour convaincre les sceptiques, les généralistes en attente des vaccins Moderna

Depuis quelques jours il est possible de se faire vacciner avec le vaccin Moderna chez son généraliste ou à la pharmacie. Mais les doses de vaccins n’arrivent pas à la cadence espérée. Les professionnels de santé s’impatientent.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

« Pour l’instant, je n’ai pas de doses. Je n’ai pas de doses et c’est au jour le jour, le pharmacien, dès qu’il reçoit la livraison, me tient au courant » explique le Dr Brigitte Levy-Fitoussi, médecin généraliste à Paris.

Un retard d’autant plus regrettable que ce vaccin présente des atouts pour les médecins : il peut se conserver à -20°, contre -70° pour Pfizer,  jusqu’à un mois. Les médecins généralistes en recevront un flacon par semaine, soit dix doses.

Convaincre les sceptiques

Pour le Dr Levy-Fitoussi, le vaccin Moderna, c’est l’espoir de convaincre, dans l’intimité du cabinet, une population plus sceptique qui ne se déplace pas dans les centres de vaccination. « Cela permet d’installer un climat de confiance par rapport à nos patients qui sont encore réticents pour se faire vacciner.

Et c’est vrai que quand ils me posent des questions, ils sont quand même plus rassurés. A la fin de la consultation, ils ont tendance à me dire « est-ce que vous pouvez me prendre un rendez-vous». Le fait de le faire au cabinet, c’est encore plus rassurant » explique la praticienne. Désormais, ce sont plus de 400 000 doses de Moderna qui devraient être livrées chaque semaine.