Image d'illustration.
Image d'illustration. Crédits Photo : © Shutterstock / penofoto  

Covid : 140 patients vaccinés…. au sérum physiologique

Un centre de vaccination d’Épernay a injecté par erreur du sérum physiologique, une solution d’eau salée, au lieu du vaccin Pfizer à 140 patients. Une erreur sans conséquence pour leur santé si ce n'est que tous vont devoir revenir pour être vaccinés pour de vrai cette fois-ci.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Ils pensaient recevoir une dose de vaccin anti covid Pfizer, ils n’ont reçu que du sérum physiologique. A Épernay, dans la Marne, dans un centre de vaccination, 140 patients ont été victimes d’une erreur de vaccination, rapporte France Bleu Champagne-Ardenne.

Rendez-vous reprogrammés

Les faits se sont produits le 20 avril. Le centre de vaccination a pris conscience de l’erreur le lendemain matin et a immédiatement contacté les personnes concernées. Celles-ci ont toutes pu prendre un nouveau rendez-vous, dès le 23 avril. Les patients qui le souhaitaient ont aussi pu "échanger avec un médecin pour répondre à leurs interrogations".

A lire aussi : Covid : Arnaques, fraudes et faux vaccins

Pas de conséquence sur la santé

L’injection de sérum physiologique est "sans conséquence pour la santé", a tenu à rassurer le CHU de Reims. "Le sérum physiologique est une solution d’eau salée utilisée dans différents soins médicaux comme le nettoyage des plaies, des yeux ou encore comme diluant lors d’injections" rassure par ailleurs l'hôpital.
"Cependant, le parcours vaccinal [de ces patients] reste incomplet" ajoute le CHU dans un communiqué.

Une erreur lors de la préparation des doses ?

Mais d’où vient cette erreur ? "Immédiatement après la constatation de l’incident (...) une analyse des causes qui ont conduit à cette erreur a été menée", et "une cadre de santé a été missionnée pour renforcer les procédures préexistantes de sécurité", assure le CHU, sans donner davantage de précisions.

Une cause possible serait une faute lors de la préparation des seringues. En effet, avant d’être injecté, le vaccin Pfizer,  qui est un vaccin dit "mutlidoses", doit être dilué avec du sérum physiologique. C’est l’étape de reconstitution du vaccin : 1,8 millilitre de sérum physiologique est injecté dans le flacon du vaccin, avant le prélèvement des doses individuelles.