Image d'illustration.
Image d'illustration. Crédits Photo : © Shutterstock / Marc Bruxelle

Covid : 1.200 doses d’AstraZeneca délaissées dans le Nord ce week-end

Dans le nord de la France, des doses de vaccin AstraZeneca peinent à trouver preneur par crainte d’effets secondaires. Pourtant, ce vaccin est efficace contre le covid et sa balance bénéfice-risque est largement favorable.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

Dans le Nord et le Pas-de-Calais, 1.200 doses d’AstraZeneca n’ont pas trouvé preneurs dans les centres de vaccination ce week-end de Pâques. "C'est plus qu'un vent de panique" : la maire de Calais Natacha Bouchart a indiqué le 5 avril à l'AFP disposer de "550 doses d'AstraZeneca à écouler" et n'avoir qu'environ 70 rendez-vous prévus pour les prochains jours, alors que les créneaux dédiés aux autres vaccins se remplissent facilement.

Des centaines de rendez-vous annulés

Selon France Bleu, ce sont des centaines de rendez-vous qui ont été annulés dans les centres de vaccination de Calais, Gravelines et Boulogne-sur-Mer samedi et dimanche.

A Gravelines (Nord), le docteur Thierry Mraovic, l'un des coordinateurs du centre de vaccination Sportica, a indiqué sur son compte Twitter que 600 doses non-utilisées avaient dû être restituées, déplorant que "les critères actuels pour le vaccin AstraZeneca (soient) aujourd'hui limités à la population de plus de 55 ans".

Même difficulté au centre de vaccination de l'hippodrome de Marcq-en-Baroeul (Nord) : "Quand 500 rendez-vous sont mis en ligne pour le vaccin Pfizer, ils partent en cinq minutes, alors qu'avec AstraZeneca, ça prend un jour et demi, voire deux jours" remarquent les responsables.

Des avantages largement supérieurs aux risques

En cause :  la crainte liée aux rares cas de thromboses survenus chez des personnes vaccinées avec AstraZeneca. Pourtant, les avantages du vaccin restent bien supérieurs au risque de thrombose. Autrement dit, la balance bénéfice-risque du vaccin reste largement favorable au vaccin.

En effet, selon les dernières données du laboratoire, le vaccin aurait une efficacité de 76% contre les formes symptomatiques du covid, une efficacité de 100% contre les formes sévères et de 80% chez les 65 ans et plus.

Et selon les chiffres enregistrés en Europe et au Royaume-Uni, les cas de thromboses représentent un décès sur 2,5 millions de personnes vaccinées. Si ces 2,5 millions de personnes n’avaient pas été vaccinées et avaient attrapé le covid, entre 2.000 et 50.000 d’entre elles seraient décédées, car la létalité du virus varie de 0,8 pour 1.000 à 2% selon les âges.