Y a-t-il des contre-indications à l'usage des plantes amaigrissantes ?

Y a-t-il des contre-indications à l'usage des plantes amaigrissantes ? Les plantes amincissantes ne sont-elles pas surtout laxatives ? Les plantes drainantes ne risquent-elles pas d'éliminer aussi les vitamines et les bons minéraux de mon organisme ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Dr Camille Isnard-Amat, médecin généraliste phytothérapeute, et avec Caroline Gayet, diététicienne phytothérapeute :

"Tout dépend des plantes amaigrissantes. Pour le fucus par exemple, il existe des contre-indications notamment les problèmes thyroïdiens. Il faut donc un conseil médical ou en tout cas, un suivi avec un professionnel car elle peut dérègler la thyroïde car il y a de l'iode dans le fucus. Le fucus en automédication est un peu dangereux.

"Concernant le maté, il n'y a pas de contre-indication. Pour l'orthosiphon, il n'y a pas de contre-indication si on prend un litre par jour, en revanche il ne faut pas en prendre pendant trois mois. Mais si on le boit de temps en temps, il n'y a pas de contre-indication. Concernant la mauve, il n'y a pas du tout de contre-indication. On peut la consommer au quotidien sans problème.

"Non, les plantes amincissantes ne sont pas toutes laxatives. Il y a des plantes laxatives mais les plantes très laxatives (bourdaine, séné…) sont déconseillées."

"Les plantes drainantes apportent des vitamines et des bons minéraux donc au final, la balance est complètement équilibrée. Ensuite, tout dépend de la quantité qu'on boit et pendant combien de temps on prend la plante. Mais en général, les cures de plantes sont des cures de trois semaines. On les prend durant trois semaines, puis on fait une pause une semaine-dix jours puis on reprend la cure si besoin. Il ne faut pas s'abonner à une plante pendant six mois non stop. Par ailleurs, il ne faut pas s'arrêter de manger équilibré."