Le pénurie de médicaments : un risque de plus en plus fréquent
Le pénurie de médicaments : un risque de plus en plus fréquent

La pénurie de médicaments a quintuplé en cinq ans

Antibiotiques, chimiothérapies, traitements hormonaux... En pharmacie, les pénuries de médicaments sont de plus en plus courantes. Selon l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé, elles ont même quintuplé ces cinq dernières années. C'est un véritable casse-tête pour les professionnels de santé, car même ponctuelle, l'interruption d'un traitement peut avoir de lourdes conséquences  sur la santé des malades.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Toutes les pathologies sont concernées par les pénuries de médicaments et le phénomène prend de l'ampleur.

Différents acteurs participent à la chaîne de production et de distribution du médicament et à chaque maillon de la chaîne, la moindre défaillance peut paralyser l'ensemble du circuit :

- Les usines qui exploitent la matière première
- Les entreprises qui fabriquent les médicaments
- Les grossistes-répartiteurs qui les distribuent aux revendeurs
- Les pharmacies de ville et les hôpitaux qui les donnent aux patients

Un décret oblige désormais les industriels à anticiper le risque de rupture en informant en amont l'Agence du médicament. Une mesure de prévention essentielle, qui ne permet pourtant pas d'éviter la pénurie.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :