Place de ciné, bière, argent … Quand se faire vacciner peut rapporter gros

Chaque ukrainien bénéficiera désormais d’une rémunération de 35 euros après avoir reçu son vaccin anti-Covid. Ailleurs aussi, les gouvernements incitent à la vaccination en promettant une récompense aux vaccinés. Tour d’horizon.

Mathis Thomas
Rédigé le , mis à jour le
Image d'illustration
Image d'illustration  —  Shutterstock

Pas de piqûre dans le bras, pas de chocolat ! Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a annoncé ce lundi 15 novembre qu’une rémunération de 1000 hryvnias, la devise nationale, équivalente à 35 euros, serait distribuée à chaque citoyen ayant reçu deux doses de vaccin contre le Covid-19.

Une somme non-négligeable dans ce pays, un des plus pauvres d'Europe, où le salaire annuel moyen est d’environ 3200 euros. À ce jour, moins d'un tiers des Ukrainiens sont complètement immunisés.

Les personnes vaccinées pourront ensuite dépenser cette somme pour un abonnement dans une salle de sport, pour aller au cinéma, au théâtre, au musée ou encore pour se payer un voyage en train ou en avion à l'intérieur du pays, a précisé M. Zelensky.

A lire aussi : En Autriche, les non-vaccinés contre le Covid sont confinés

Les Etats-Unis champions de la rémunération

Avant l’Ukraine, d’autres pays ont mis en place un système de récompenses pour inciter leur population à se faire vacciner. C'est la cas aux Etats-Unis. Le président américain Joe Biden avait lui-même annoncé des réductions dans plusieurs supermarchés pour les personnes vaccinées.

Les fans de baseball pouvaient également recevoir des places gratuites pour assister à une rencontre des clubs new-yorkais des Yankees ou des Nets, en se faisant vacciner dans le stade, juste avant un match. D’autres récompenses plus insolites attendaient les heureux vaccinés, comme des lap-dances à Las Vegas, des armes en Virginie Occidentale ou des joints de cannabis dans l’Etat de Washington.

Bières, pizzas et boîtes de nuit

En France aussi, une opération vaccination contre cadeau a été mise en place début août par la préfecture de l’Hérault. Tous les jeunes ayant reçu une première injection entre le 1er et le 15 août ont eu droit à un cadeau : places de cinéma, tarifs réduits au restaurant ou pour entrer en boîte de nuit… 

En Israël, plusieurs bars, soutenus par les autorités, ont aussi fait le choix d'offrir une bière ou une pizza gratuite pour convaincre les jeunes de recevoir une dose de vaccin. 

Plus récemment, la Suisse avait annoncé vouloir rémunérer 50 francs (environ 47€) chaque citoyen qui réussit à convaincre un ami de se faire vacciner. Mais après réflexion, la République helvétique a préféré se concentrer sur une campagne plus classique.