Piqué 20 000 fois par des abeilles tueuses, un Américain plongé dans le coma

Le jeune homme de 20 ans a failli perdre la vie après avoir été victime d’une attaque d’abeilles "tueuses" alors qu’il jardinait. Les médecins l'ont immédiatement placé dans un coma artificiel.

Mathis Thomas avec AFP
Rédigé le
Austin Bellamy, 20 ans, a été piqué 20 000 fois par des "abeilles tueuses"
Austin Bellamy, 20 ans, a été piqué 20 000 fois par des "abeilles tueuses"  —  Twitter : @paytontvnews

Un après-midi jardinage qui tourne mal. Après avoir été piqué plus de 20 000 fois par des abeilles tueuses, Austin Bellamy, un Américain de 20 ans, a été plongé dans un coma artificiel au centre médical de l'université de Cincinnati (Ohio), ont rapporté sa famille et un média local mercredi 31 août. Ses jours ne sont toutefois plus en danger, selon l’équipe médicale.

"Personne ne pouvait l'aider"

Le jeune homme taillait un citronnier dans son jardin, lorsqu’il a coupé par inadvertance un nid d’abeilles tueuses africaines, particulièrement agressives.

La grand-mère et l’oncle d’Austin Bellamy, qui se trouvaient à ses côtés, ont assisté à l’attaque sans pouvoir intervenir, étant eux-mêmes attaqués par les abeilles, précise Fox 19. “Il hurlait : Au secours ! Aidez-moi ! Au secours ! Et personne ne pouvait l'aider", a relaté sa grand-mère.

À lire aussi : Une femme décède après s’être fait injecter du venin d’abeille

Une trentaine d'abeilles ingérées

Le jeune homme a été piqué plus de 20 000 fois et a ingéré environ 30 abeilles, a précisé sa mère. Il "se bat pour sa vie", a-t-elle insisté sur la page d'une collecte de fonds créée lundi 29 août pour payer ses soins médicaux. 

Les médecins ont depuis retiré les abeilles qu’Austin Bellamy a avalé, et les soignants estiment qu’il pourra se rétablir complètement. Sa mère a publié ce mercredi 31 août une photo sur sa page Facebook, où le jeune homme semble d’ores et déjà sorti du coma artificiel dans lequel il avait été placé.

Que faire en cas de piqûre d’abeille ?

L’abeille ne pique jamais sans raison. Elle peut attaquer pour défendre son nid et sa colonie, ou assurer sa survie. Contrairement aux guêpes, la plupart des abeilles ne peuvent piquer qu’une seule fois et meurent après avoir enfoncé leur dard dans leur victime.  

Une piqûre d’abeille ne provoque généralement qu’une douleur locale, à condition d’enlever rapidement le dard de la peau, à l’aide de son ongle. Mais en cas d’allergie, il faut rapidement se rendre en pharmacie ou chez son médecin traitant, pour être pris en charge efficacement. 

Guêpes, frelons : attention ça pique !  —  Le Magazine de la Santé - France 5

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !