Peut-on mourir d’une indigestion ?

Les fêtes ont ravi vos papilles, mais votre estomac vous fait souffrir à cause des excès... Les indigestions sont communes à cette période de l'année. Mais jusqu’où peuvent-elles vous mettre en danger ?

Adélie Floch
Rédigé le
Peut-on mourir d'une indigestion ?
Peut-on mourir d'une indigestion ?  —  Le Mag de la Santé - France 5

Il y a des morts bêtes, qui peuvent faire sourire... et il y en a une bien connue des écoliers suédois : celle du roi Adolphe-Frédéric de Suède. Son appétit gargantuesque un jour de mardi gras aurait causé sa mort en 1771.

Jusqu'à 4 litres d'aliments dans l'estomac

Son repas démarre par du caviar et une soupe au chou. Suivi de hareng, de homard et de choucroute.
Le tout, accompagné de champagne. Il termine en beauté avec un dessert bien connu en Suède, le semla, une brioche fourrée à la pâte d'amandes fouettée. Il n'en avale pas un, mais... 14 !

Après ce repas, le roi s’est senti mal... avant de mourir. Il a donc été conclu que le souverain était mort d’une indigestion ! Mais c’est en fait impossible, car l’estomac est un organe très musclé et très extensible : il n’éclate donc jamais.

Il peut contenir jusqu’à 4 litres d’aliments. C’est lorsqu’il est plein à ras bord, que l’estomac arrive au bout de sa dilatation et réalise une vidange : c'est ce qui nous fait vomir. Et vomir 4 litres d’aliments est énorme.

Un risque de déchirure de l'oesophage

Avec des vomissements successifs, les mouvements de l’oesophage peuvent entraîner une déchirure de la paroi, et c'est là que ça peut devenir mortel.

Une mauvaise hygiène de vie et des repas en excès peuvent entraîner à long terme, des maladies cardiovasculaires ou des AVC et ainsi, entraîner la mort.

D’ailleurs, les historiens penchent plutôt pour un AVC pour le roi Adolphe-Frédéric de Suède, surnommé "le roi glouton".

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !