Orthodontie à domicile, la tendance qui inquiète les dentistes

Dentistes et orthodontistes de toute l’Europe assistent à une augmentation des start-up promouvant les traitements orthodontistes par correspondance. Ils signalent les dangers de ces « kits de correction » à domicile.

Dr Anne Sikorav
Rédigé le
Orthodontie à domicile, la tendance qui inquiète les dentistes

En 2019, la Fédération française des orthodontistes alertaient déja sur l’émergence des appareils orthodontiques « invisibles » à domicile. Moins chers que les gouttières de contention transparentes  qui sont prescrites en cabinet, ce phénomène est apparu Outre-Manche et aux USA.  

Le Dr Marco Mazenet, directeur des Chirurgiens Dentistes de France  constate que cette tendance a augmenté avec la crise sanitaire : « Les gens ont plus le temps, ils se consacrent plus à leur santé . Et c’est le moment de faire un traitement orthodontique avec le port du masque…».

Le 28 octobre 2021, la European Federation of Orthodontics Specialists Association a établi un consensus européen. 31 sociétés savantes, associations et institutions dentaires et orthodontiques de 25 pays se sont réunies pour dénoncer ces auto- traitements orthodontiques à distance.  

 A lire aussi : Orthodontie : pour les adultes aussi

La télé-orthodontie, c'est quoi ?

« Ces entreprises vendent des traitements orthodontistes par correspondance, sans diagnostic, et sans suivi régulier … (ils) présentent leurs services comme abordables , rapides, et sûrs, bien qu’ils ne répondent pas aux normes dentaires requises. » détaillent le communiqué des Chirurgiens dentistes de France 

Les méthodes proposées sont multiples et il existe une grande variabilité entre elles. « Autant de sociétés que de méthodes… » déplore le Dr Mazenet, qui souligne que dans certains cas « aucun contrôle médical réel » n’est effectué. 

« L’examen peut être supervisé par un chirurgien dentiste, ou pas, … parfois par un assistant dentaire, et dans certains cas, par quelqu’un de pas du tout qualifié. On ne sait pas si le contrôle est fait par un professionnel de santé. », constate le Dr Mazenet.

Orthodontie : les adultes aussi  —  Magazine de la Santé

Risque de complications

Le Dr Mazenet rapporte que certains patients auraient des « résultats de dents mal positionnées, parfois irrécupérables », ou alors au contraire «  rien ne s'est passé, le patient a dépensé de l’argent pour rien  »

Ces méthodes peuvent même être « dangereuses » ajoute t-il car elles ne prennent pas en compte, l’état de santé générale et buccale au complet : Il ne faut pas oublier  " les mâchoires , les articulations et les tissus mous ». 

Les dentistes soulignent que tout traitement orthodontique nécessite un diagnostic précis et un suivi régulier, pour contrôler l’efficacité du traitement mais aussi de déceler de possibles complications. 

Autre phénomène en vogue à surveiller de près  : les facettes low-cost clipsables … l’auto- esthétisme a de quoi continuer à affoler les dentistes ! 

A lire aussi : Orthodontie des adultes : est-il normal que les dents bougent après 50 ans ?