1. / Maladies
  2. / Poumons
  3. / Mucoviscidose

Mucoviscidose : les bienfaits du sport

Si la pratique du sport a d'abord été contre-indiquée aux patients atteints de mucoviscidose, elle est aujourd'hui recommandée, et même reconnue dans la prise en charge de cette maladie.

Rédigé le

Mucoviscidose : les bienfaits du sport

Le sport a longtemps été déconseillé aux patients atteints de mucoviscidose. Les médecins pensaient qu'il pouvait augmenter le risque infectieux du malade. Depuis, les recommandations ont changé. L'activité physique est aujourd'hui reconnue comme un des piliers thérapeutiques dans la prise en charge de la mucoviscidose.

"Faire de l'exercice physique signifie mobiliser les sécrétions que l'on a dans le poumon et donc faire que les patients crachent et se désencombrent plus facilement. Et il est assez fréquent qu'après un effort physique ou une séance de sport, les patients fassent une kiné plus facilement", explique le Pr Isabelle Sermet-Gaudelus, responsable du centre de mucoviscidose de l'hôpital Necker.

Mais pour conserver leur masse corporelle et mieux assimiler leurs repas, les patients sont soumis à un régime hypercalorique : "Quand les patients sont infectés, ils perdent souvent du poids. S'ils ne continuent pas à faire du sport, ils perdent très rapidement du muscle. Et la perte du muscle est souvent associée à une perte de la fonction respiratoire parce que les premiers muscles à fondre sont les muscles respiratoires", précise le Pr Sermet-Gaudelus.

Les patients doivent entretenir leur masse musculaire. Pour cela, ils peuvent être accompagnés par un professeur d'activité physique adaptée : "Le but des ateliers est de montrer aux patients qu'ils peuvent pratiquer de l'endurance sans être essoufflés et qu'ils peuvent tenir longtemps, mais ils doivent s'adapter à leur niveau respiratoire et à leurs capacités", souligne Déborah Fuchs, professeur d'activité physique adaptée.

Grâce au sport, les patients atteints de mucoviscidose gèrent mieux la maladie et apprennent à prendre confiance en eux. Le sport est aujourd'hui complémentaire de la prise en charge globale de la maladie.

Sponsorisé par Ligatus