1. / Maladies
  2. / Maladies infectieuses et tropicales
  3. / Coronavirus

Covid : nos conseils pour voyager sans risques pour les fêtes

Certains moyens de transports sont-ils plus sûrs que d’autres ? Comment voyager en toute sécurité ?

Rédigé le

Covid : nos conseils pour voyager sans risques pour les fêtes

Une étude concernant le train a été menée en août par des chercheurs de l’université de Southampton en Angleterre avec la participation de l'Académie chinoise des sciences.  

Les chercheurs ont modélisé un wagon de train pour voir quels étaient les risques de contamination. Voici les conclusions :

  • Les voisins directs de la personne infectée ont un risque d'environ 3,5 % d’attraper le virus. 
  • Le risque pour les personnes assises dans la même rangée est d'environ 1,5 %.
  • Au total, dans un wagon où se trouve une personne porteuse du coronavirus, il y a entre 0 % et 10 % des voyageurs qui sont susceptibles d'attraper le Covid-19. 

Pour connaître les précautions à prendre, le Dr Pierre Parneix, médecin spécialiste en santé publique explique que le premier conseil est bien sûr, de garder son masque pendant tout le voyage, même si c’est long et de ne surtout pas le mettre sous son nez comme beaucoup le font. 

L'autre conseil est l’hygiène des mains, tout au long du trajet il faut penser à se laver les mains et se mettre du gel et enfin manger à sa place car ce serait le moment où la contamination aurait le plus de risques d’avoir lieu.  

L'avion serait le plus sûr

Les constructeurs et les compagnies aériennes se montrent très rassurants depuis le début de la crise. Ils ont détaillé comment fonctionne leur système de ventilation censé limiter les risques de contamination

La moitié du flux d’air présent dans l’avion provient de l'extérieur. Les 50 % restants sont de l'air intérieur recyclé grâce à des filtres similaires à ceux retrouvés dans les blocs opératoires qui éliminent les odeurs, les bactéries et les virus.  

De plus, l'agence de sécurité aérienne a imposé aux compagnies la désinfection des cabines après chaque vol. Plusieurs compagnies ont décidé de pulvériser des virucides très puissants dans l’air. 

Sans oublier que de nombreux aéroports ont maintenant mis en place des tests antigéniques sur place pour éviter que des personnes malades ne montent dans les avions. 

Cela fait beaucoup de bons points pour le transport aérien mais les autorités de santé se montrent tout de même prudentes. Le 12 mai dernier, le haut conseil de la santé publique a publié un rapport. 

Ce rapport expliquait qu’il peut quand même y avoir un risque de contamination dans l’avion notamment au niveau des contacts manuels en allant aux toilettes, en touchant la tablette devant soi. Ce rapport recommandait de bien respecter la distance de 1 mètre entre les passagers, ce qui n’est pas toujours le cas. 

Il faut également faire preuve d’une prudence renforcée, éviter de trop se déplacer pendant le vol, manger en même temps que le voisin en enlevant le masque en même temps que lui. Enfin, il faut bien désinfecter la tablette et l’écran devant vous.  

La voiture, le moyen le plus sûr

Dans ce transport, vous ne croisez personne et si vous êtes avec les membres de votre foyer, il n’y aura pas plus de risque qu’à la maison. A part peut-être lors des pauses sur l’autoroute. 

En revanche si vous êtes avec d’autres personnes en covoiturage par exemple, là il y a quelques règles à respecter. Elles se trouvent sur le site du ministère de la transition écologique.  

  • Port du masque obligatoire. Un conducteur peut refuser de transporter un passager si celui-ci ne porte pas de masque.
  • Ne pas dépasser 4 personnes dans la voiture au maximum.  

Il est aussi recommandé que les véhicules soient aérés régulièrement et désinfectés avant chaque trajet. Emportez vos déchets en quittant le véhicule, car ils pourraient être porteur du virus.

Les transports en communs dangereux 

Il y a toujours eu beaucoup de craintes et c’est normal lorsqu'il y a du monde dans les rames.

Selon des chiffres de Santé Publique France, les transports en commun représenteraient 10 % des contaminations en France. Il faut être vigilant, surtout lorsqu’il y a du monde.  

Voici les conseils des spécialistes pour le métro :

  • Essayez de vous éloigner au maximum des autres passagers, ou mettez-vous dos à eux, surtout ceux qui parlent au téléphone car il peut y avoir des risques de postillons, et si vous pouvez ouvrez la fenêtre près de vous.
  • Evitez aussi de toucher la fameuse barre du métro et surtout ne vous touchez ni le visage, ni les yeux avant de vous être lavé les mains. Des petites astuces qui peuvent rendre vos prochains trajets un peu plus sûrs.  

Voir aussi sur Allodocteurs.fr