1. / Maladies
  2. / Cancer

Cancers : quelle place pour la chirurgie ?

Les opérations du cancer concernent environ 365 000 patients chaque année selon l'Institut national du cancer. La chirurgie permet de retirer une tumeur localisée, mais aussi de poser ou de confirmer un diagnostic. Ces vingt dernières années, la chirurgie des cancers s'est métamorphosée grâce aux progrès techniques. Coelioscopie, mini caméras, robots… contribuent à réduire les douleurs, les cicatrices et la fatigue post-opératoire des malades.

Rédigé le , mis à jour le

Cancers : quelle place pour la chirurgie ?
Cancers : quelle place pour la chirurgie ?
Sommaire

Comment apparaît le cancer ?

Benoît Thevenet et Michel Cymes expliquent la place de la chirurgie dans le traitement des cancers.

Il existe différents types de cancers, mais le point de départ est généralement le même : une cellule d'un tissu ou d'un organe n'obéit plus au système de régulation. Elle se met alors à se multiplier de façon anarchique pour former une masse, c'est la tumeur.

La taille de la tumeur va progressivement augmenter et détruire les tissus environnants. Dans certains cas, cette masse tumorale reste localisée tandis que dans d'autres cas, des cellules cancéreuses vont se détacher de la tumeur d'origine et emprunter la circulation sanguine et lymphatique. On peut retrouver des cellules malades dans les ganglions ou dans d'autres endroits du corps pour former des cancers, c'est ce qu'on appelle des métastases.

La chirurgie peut intervenir à différents stades. Pour établir un diagnostic, l'opération consiste à prélever un morceau de tumeur ou un ganglion pour être analysé. Une opération peut aussi être le traitement unique pour certains cancers de stades précoces. L'objectif est alors de retirer toute la tumeur.

La chirurgie peut dans d'autres cas intervenir avant ou après un traitement de chimiothérapie ou de radiothérapie.

Cancer : des interventions moins invasives

Un robot piloté par le chirurgien permet de retirer la tumeur cancéreuse

Il existe des solutions thérapeutiques moins invasives pour opérer les cancers ORL. Certaines tumeurs peuvent être retirées grâce à un robot piloté par le chirurgien. Un des avantages de cette technique est que le malade n'est pas ouvert, tout passe par sa bouche.

La trachéotomie se referme naturellement. Et une fois la sonde gastrique retirée, le patient reprend une alimentation normale, en apprenant à déglutir différemment…

 

Cancer : les progrès de la chirurgie

Attention images de chirurgie. Le chirurgien thoracique va extraire une tumeur particulièrement mal située.

Les progrès de la chirurgie des cancers sont tels que l'on peut aujourd'hui opérer certaines tumeurs du poumon qui étaient encore inopérables il y a quelques années. 

À l'Institut d'oncologie thoracique, on opère des patients dont la tumeur au poumon est particulièrement difficile à retirer du fait de son emplacement. Seuls une dizaine de chirurgiens réalisent de telles interventions dans le monde.

 

En savoir plus sur le traitement chirurgical des cancers

Sur Allodocteurs.fr

Dossiers :

Questions/réponses :