Sexualité des seniors : une libido liée à l'âge ?

Est-ce que la libido diminue avec l'âge ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Pr. Gérard Ribes, psychiatre et sexologue et Catherine Bergeret-Amselek, psychanalyste :

"Je crois que c'est variable d'un sujet à l'autre. Derrière la sexualité, il y a la question du désir. Tant que la libido, c'est-à-dire la faim de vie est là, tant qu'on est dans la pulsion de vie, on a le désir de vivre. Cette libido peut s'investir dans la génitalité, mais elle peut s'investir dans la créativité, elle peut s'investir dans les caresses, dans une génitalité qui est parfois prégénitale. Les personnes âgées sont très sensibles au toucher, aux caresses, aux odeurs, au corps à corps. Mais c'est très tabou.

"Freud au XIXème siècle a levé le tabou de la sexualité des enfants. Vous savez que les enfants ont des pulsions partielles. Ils investissent l'oralité. Quand ils tètent le sein, ils ont beaucoup de plaisir. Il y a l'analité, le plaisir anal. Quand on prend de l'âge, il y a un retour du refoulé, il y a un retour vers des processus originaires et il y a un réveil de la mémoire du corps. Vous savez que les vieilles personnes restent très sensibles au plaisir de bouche. Elles aiment manger, elles aiment boire, elles parlent entre elles. Il y a aussi une régression vers l'analité mais ce qui est très tabou, c'est qu'on ne veut pas voir ses parents faire l'amour, encore moins ses grands-parents.

"Ce qui est très injuste, c'est qu'une vieille femme peut très bien avoir du désir mais si elle en a et qu'elle le dit, on lui dit qu'elle est lubrique. Tant qu'un vieux, car je n'aime pas le mot senior qui édulcore, j'aime le mot vieux qui est noble, s'il dit qu'il a du désir, on dit facilement que c'est un vieux cochon et c'est parfaitement injuste, car le désir n'a pas d'âge. On a l'âge de ses désirs.

"J'ai eu un jour un patient qui m'a dit : j'étais d'abord un chaud lapin, je suis devenu un vieux cochon, donc j'ai eu une carrière animale tout au long de mon existence."

En savoir plus :