SuperSero, une association qui donne la parole aux séropositifs

Pour briser le silence autour du sida, Nicolas Aragona, un designer de 32 ans, a décidé de lancer SuperSero, une association qui se bat pour la visibilité des personnes séropositives.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Combien de personnages séropositifs pouvez-vous citer dans des films ou des séries ? Combien de personnalités publiques osent parler de leur maladie ? A chaque fois le même constat : le VIH reste aujourd'hui encore un sujet tabou. 

Nicolas Aragona a décidé de lutter contre l’invisibilité des personnes séropositives. Ce designer de 32 a décidé de fonder "SuperSero", une association qui donne plus de visibilité aux personnes séropositives. 

Des témoignages pour briser le tabou

"Socialement, le VIH c'est plus que tabou. C'est inexistant", déplore le jeune homme. "Les gens ont les informations qu'il faut, mais ce qu'il manque c'est une réalité. Pour ça, il faut que des séropositifs apparaissent."

Ainsi, le jeune homme récolte des témoignages de personnes qui vivent avec le VIH, pour normaliser cette réalité. Parmi les voix que l'on entend sur la chaine Youtube de SuperSero, il y a celle de Christine Aubère, ancienne joueuse professionnelle du PSG que nous avions rencontrée.

Week-end du Sidaction

Le week-end du Sidaction commence ce vendredi 26 mars et se poursuivra jusqu’à dimanche 28 mars. Pour faire un don rendez-vous sur www.sidaction.org ou par téléphone en appelant le 110, l’appel est gratuit.