Arrêt du tabac : comment éviter la prise de poids ?

Cela fait quatre ans que je me dis que je vais arrêter de fumer et je reprends à chaque fois. On dit qu'il faut un "déclic", comment le provoquer ? Ma femme a décidé d'arrêter de fumer mais craint de compenser avec des sucreries, que faire pour l'éviter ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Dr Anne Borgne, addictologue, avec le Dr Boris Hansel, nutritionniste et endocrinologue :

"Le fait qu'on essaie d'arrêter de fumer et qu'on y pense depuis quatre ans, c'est de très bon pronostic pour se dire qu'on va y arriver à un moment donné. Il faut faire des essais, essayer toutes les techniques et s'adresser aux bonnes personnes. Et à force d'essayer, on va réussir. Il est complètement normal d'essayer plusieurs fois d'arrêter de fumer. Et ce n'est pas un échec, à chaque fois on fait un pas en avant."

"À l'arrêt du tabac, il y a souvent plus de crainte que de réalité concernant la prise de poids. La prise de poids à l'arrêt du tabac est en moyenne de deux ou trois kilos, en sachant que certaines personnes ne prennent pas de poids, certaines même en perdent. Et pour ne pas en prendre, il faut essayer de goûter davantage les aliments parce que souvent le fait d'arrêter de fumer rétablit le goût, l'odorat. Résultat, cette alimentation qui peut être impulsive par moments avec des sucreries... peut se transformer en une véritable alimentation plaisir. Travailler sur le goût et l'odorat permet d'éviter la prise compulsive de sucreries."