Covid : la barre des 4 millions de morts a été franchie dans le monde

Le monde a franchi le seuil "tragique" des quatre millions de morts du covid, annonce l’OMS alors que la pandémie reprend en intensité en Europe, aux États-Unis et au Brésil sous l'impulsion du variant Delta.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le
Image d'illustration.
Image d'illustration.  —  Crédits Photo : © Photocarioca / Shutterstock

"Nous venons juste de dépasser le tragique jalon de quatre millions de morts du covid répertoriés." C’est ce qu’a déclaré le 7 juillet le Directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, ajoutant que ce bilan était "très certainement" sous-évalué.

Le monde est à un "point dangereux"

Il a averti que le "monde était à un point dangereux dans cette pandémie", en raison des nouveaux variants et de la levée des restrictions sanitaires. L'OMS a ensuite mis en garde contre une levée trop large des restrictions, y compris dans des pays avec un taux de vaccination élevé.

A lire aussi : Covid-19 : "On lui a volé sa mort et sa dignité"

Variant Delta aux États-Unis et au Brésil

Aux États-Unis par exemple, où la campagne de vaccination a pourtant été un succès, les cas de covid augmentent à nouveau et le variant Delta, apparu initialement en Inde, est désormais majoritaire dans le nombre de cas.

Au Brésil, deuxième pays le plus touché au monde par la pandémie après les États-Unis, ce variant particulièrement contagieux a fait son apparition dans la métropole de Sao Paulo.

Risque de quatrième vague rapide en France

En Europe, après 10 semaines consécutives de recul, les cas de covid ont recommencé à augmenter fin juin.

Et en France, le gouvernement appelle à une "vaccination massive" contre le covid, "carte maîtresse" pour faire face au "risque d'une quatrième vague rapide" avec la hausse du variant Delta. Celui-ci représente désormais plus de 40% des contaminations dans le pays.

A lire aussi : Covid : qui pourrait être touché par la quatrième vague ?

Flambée en Indonésie, état d’urgence au Japon...

Dans une Asie durement touchée par la nouvelle flambée épidémique, l'Indonésie, l'un des nouveaux fronts de la pandémie, a pour la première fois franchi la barre des 1.000 décès quotidiens du covid et élargi à l'ensemble du pays ses restrictions sanitaires.

Même inquiétude au Japon, à deux semaines de l'ouverture des Jeux olympiques, où le gouvernement s'apprête à déclarer un nouvel état d'urgence pendant toute la période des Jeux, du 23 juillet au 8 août.

La Chine, berceau de l’épidémie en 2019 et quasi débarrassée du covid depuis 2020, a de son côté fait état le 7 juillet d'un foyer grandissant dans une petite ville frontalière avec la Birmanie.

En Australie, enfin, les autorités ont annoncé que le confinement en vigueur depuis fin juin à Sydney allait être prolongé d'au moins une semaine face à un regain épidémique.