Cancer du col de l'utérus : pourquoi ne dépiste-t-on pas le HPV chez les hommes ?

Pourquoi pas dépister le papillomavirus chez les hommes afin de limiter la transmission ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Pr Hervé Fernandez, gynécologue-obstétricien :

"Il faut surtout vacciner les petits garçons. Mais pour le moment, cela n'est pas prévu en France. La question se pose aux Etats-Unis et en Australie, ils ont sauté le pas. Le vrai débat, c'est qu'il faut vacciner tout le monde. En fait, on va couper la chaîne de propagation. Le papillomavirus est responsable du cancer du pénis, des cancers de l'anus mais il faut pratiquer la sodomie pour qu'il y ait ces infections… Mais le cancer du pénis n'a rien à voir en terme de fréquence avec le cancer du col de l'utérus. La notion de dépistage comme le frottis ne se pose donc pas chez les hommes.

"L'histoire du papillomavirus est compliquée parce que maintenant on a des techniques pour dépister le HPV et on va trouver de l'HPV mais il n'y a pas de lésion au niveau du col. Or, quand il n'y a pas de lésion au niveau du col, restons calmes, on ne va pas entamer tout un tas de choses. On surveille et on attend. Et dans la majorité des cas, tout rentre dans l'ordre."