Cancer de la thyroïde : quels sont les risques en cas d'arrêt du traitement ?

J'ai été opérée d'un cancer de la thyroïde il y a dix ans, quels sont les risques pour ma santé si je décide d'arrêter mon traitement ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Pr Martin Schlumberger, chef du service de médecine nucléaire et de cancérologie endocrinienne à l'Institut Gustave Roussy (Villejuif) :

"Si cette personne arrête son traitement, elle sera profondément hypothyroïdienne. On a besoin d'hormones thyroïdiennes pour être en forme et pour vivre normalement. Si on n'a pas d'hormones thyroïdiennes, l'hypothyroïdie s'aggrave avec le temps. Si on oublie un jour son traitement, ce n'est pas très grave mais si on ne prend pas son traitement pendant un mois ou six semaines, on risque l'hypothyroïdie profonde.

"L'hypothyroïdie entraîne le ralentissement de tout : ralentissement intellectuel, fatigue, apathie, difficultés de parole, peau froide, constipation, ralentissement du cœur, chute des cheveux… tout se ralentit. Au contraire, quand il y a une hyperthyroïdie, c'est-à-dire un surdosage, les effets sont inverses."