Les Etats-Unis rouvrent leurs frontières aux voyageurs vaccinés contre le Covid

Les voyageurs de plus d’une trentaine de pays, dont la France, sont concernés par la levée des restrictions. Les frontières américaines sont fermées depuis mars 2020.

Rédigé le , mis à jour le
Les Etats-Unis rouvrent leurs frontières aux voyageurs vaccinés contre le Covid
Crédits Photo : Creative Commons

Vingt mois d’attente pour de nouveau voyager aux Etats-Unis. Depuis ce lundi 8 novembre, les voyageurs vaccinés contre le Covid-19 peuvent à nouveau traverser les frontières américaines. La France fait partie des pays concernés par cette levée des restrictions de voyage.

Familles séparées, relations d'affaires perturbées, ambitions professionnelles contrariées : mis en place par Donald Trump en mars 2020, ce “travel ban” était particulièrement mal vécu en Europe ou chez les voisins mexicains et canadiens. Il est devenu emblématique des bouleversements provoqués par la pandémie. 

A lire aussi : Pfizer annonce une efficacité de 89% pour sa pilule anti-covid

Surveillance accrue des voyageurs

Plus d'une trentaine de pays sont concernés par la levée des restrictions. Mais l'entrée ne sera pas totalement libre. Les autorités américaines entendent surveiller le statut vaccinal des voyageurs, tout en continuant d'exiger des tests Covid négatifs. 

Pour les voyageurs arrivant par les airs, les Etats-Unis demanderont à partir de lundi une preuve de vaccination et un test dans les trois jours avant le départ. Les compagnies aériennes devront également mettre en place un système de suivi des contacts. 

Sept vaccins homologués

Les autorités sanitaires américaines ont indiqué que tous les vaccins approuvés par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) seraient acceptés. 

Il s'agit pour l'instant des vaccins AstraZeneca, Johnson & Johnson, Moderna, Pfizer/BioNTech, Covaxin, Sinopharm et Sinovac. Ces deux vaccins chinois permettront donc de franchir les frontières des Etats-Unis. 

Hausse du nombre de vols

Des restrictions avaient été appliquées sur les voyages en provenance de Chine dès février 2020. Puis le 13 mars, ce fut le tour des pays européens de l'espace Schengen. Suivaient quelques jours plus tard la Grande-Bretagne et l'Irlande, tandis que les frontières terrestres avec le Mexique et le Canada étaient en très grande partie fermées. 

Il était certes possible d'aller des Etats-Unis vers l'Europe depuis l'été dernier, mais les étrangers installés sur le sol américain et détenteurs de certains visas n'avaient aucune garantie de pouvoir retourner chez eux. Pour faire face à l'afflux de demandes, les compagnies aériennes ont augmenté le nombre de vols transatlantiques. 

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !