A Seattle en décembre 1918, ces soldats américains portent des masques pour éviter la grippe espagnole.
A Seattle en décembre 1918, ces soldats américains portent des masques pour éviter la grippe espagnole. ©Everett Collection

Le Covid a tué davantage d'Américains que la grippe espagnole

Le Covid a désormais tué davantage d'Américains que la grippe espagnole en 1918-19, selon les données publiées le 20 septembre par l'université Johns Hopkins.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Plus de 675.700 personnes contaminées par le nouveau coronavirus sont décédées aux Etats-Unis, selon le dernier bilan de l'institut. 675.000 Américains avaient péri à cause de la grippe espagnole selon les historiens et les Centres de prévention et de lutte contre les maladies, ce qui en faisait jusqu’au 20 septembre la pandémie la plus meurtrière aux Etats-Unis. 

A titre de comparaison, à la date du 20 septembre, 116 050 malades du Covid sont décédés en France et 135 250 au Royaume-Uni depuis le début de l'épidémie. 

A lire aussi : Covid : "On n'a jamais eu autant de jeunes en même temps en réanimation"

Réouverture des frontières

Les Etats-Unis lèveront le 1er novembre, pour les personnes vaccinées, les restrictions en place depuis mars 2020 sur les voyages internationaux. En dix-huit mois, le "travel ban" a causé d'innombrables situations personnelles et familiales douloureuses. 

En plus de présenter une preuve de vaccination contre le Covid-19, les voyageurs devront se faire tester dans les trois jours précédant leur voyage vers les Etats-Unis, et porter un masque, a indiqué le coordinateur de la lutte contre la pandémie à la Maison Blanche, Jeff Zients. 

La levée des restrictions concernera les personnes immunisées avec les vaccins reconnus par l'agence américaine du médicament, la FDA, soit ceux de Pfizer/BioNTech, Moderna et Johnson&Johnson (Janssen). Les personnes vaccinées avec AstraZeneca seront également concernées.