Qu’est-ce qu’une infection du sac lacrymal ?

Le sac lacrymal est la partie supérieure du conduit qui relie l’œil aux sinus. Ce sac lacrymal est une sorte de réservoir qui stocke une partie de nos larmes. Lorsque ce sac est victime d’une infection, les médecins parlent alors de dacryocystite.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Il est situé entre l’angle interne de l’œil et la paroi nasale. Quand il y a infection ou irritation chronique, le sac lacrymal se bouche, s’enflamme et cela provoque un arrêt de la circulation lacrymale. C’est là qu’on parle de dacryocystite.

Il y a deux sortes d’inflammation du canal lacrymal. On parle de dacryocystite aiguë quand on observe un gonflement rouge, chaud et douloureux, entre l’angle interne de l’œil et l’aile du nez et que l’œil larmoie. Dans ce cas-là, il s’agit d’une urgence. Pour éviter une inflammation généralisée de l’œil jusqu’à la joue, on prescrit des antibiotiques.

L’autre sorte de dacryocystite est celle qu’on appelle chronique. Là encore, l’œil larmoie. Simplement, dans ce cas-là, l’œil n’est pas gonflé, on observe une sorte de kyste au niveau du canal lacrymal qu’on appelle mucocèle. Cette masse située entre l’œil et le nez est ferme et indolore, quand on appuie dessus du mucus sort du canal lacrymal.

Pour les personnes sujettes aux dacryocystites à répétition, une chirurgie peut-être proposée (qu’on appelle "dacryocystorhinostomie"). Elle consiste à faire communiquer le sac lacrymal et la fosse nasale et à relier le sac lacrymal à la muqueuse nasale en court-circuitant ainsi le canal lacrymonasal obturé.