Infections urinaires : les bons gestes pour les éviter cet été

En été, les infections urinaires sont fréquentes. Le manque d'hydratation associé à une constipation peuvent en être la cause. Voici quelques conseils pratiques pour les prévenir.

La rédaction d'Allo Docteurs
La rédaction d'Allo Docteurs
Rédigé le , mis à jour le
Détendez-vous et videz bien votre vessie jusqu'à la dernière goutte
Détendez-vous et videz bien votre vessie jusqu'à la dernière goutte  —  Shutterstock

L'infection urinaire est un motif de consultation très fréquent. On estime que toute femme aura au moins un épisode de cystite une fois dans sa vie. 

Boire plus, pour uriner plus souvent

Les patientes qui ont déjà fait des infections urinaires le savent : il faut boire plus pour uriner plus souvent. Privilégiez l'eau, au moins 1,5 l d'eau par jour, et les liquides non alcoolisés. Le fait de boire permet d'éliminer la charge bactérienne contenue dans la vessie. 

Pour les adeptes du jus de canneberge (cranberries), sachez qu'il n'est pas très efficace (à moins d'en boire des litres). Ce jus est assez amer, il est donc bien souvent sucré pour masquer son goût. En voulant soigner une cystite, vous augmentez l'apport de sucre et favorisez ainsi un diabète.

Les bons gestes aux toilettes

Par souci d'hygiène, de nombreuses femmes se retiennent d'aller uriner quand elles ne sont pas chez elles, et quand elles le font, elles évitent de s'asseoir sur la cuvette des toilettes. Elles ont donc du mal à vider leur vessie convenablement, ce qui favorise les infections. Voici quelques règles de base.

Il est conseillé de ne pas se retenir jusqu'au dernier moment pour aller uriner. Pensez à toujours aller aux toilettes avant un trajet en voiture ou en transport en commun. En cas de problème, vous ne serez pas prise de court. Une fois aux toilettes, il faut s'asseoir franchement sur la cuvette, les pieds bien à plat sur le sol et les genoux écartés. Une astuce pour s'installer confortablement : baissez vos vêtements, pantalon, collants et culotte jusqu'aux chevilles.

Prenez votre temps ! Détendez-vous et videz bien votre vessie jusqu'à la dernière goutte. Il est important de ne pas laisser d'urine stagner dans la vessie car cela stimule la multiplication des bactéries responsables de l'infection. Et surtout ne poussez pas pour ne pas malmener votre sphincter, ce qui entraînerait avec le temps des problèmes de fuites.

Pour éviter que les bactéries digestives, Escherichia coli, responsables de 90% des cystites, remontent dans l'urètre et viennent infecter la vessie, il faut aussi respecter quelques règles d'hygiène simple comme s'essuyer toujours de l'avant vers l'arrière et bien se laver les mains avant de quitter les toilettes.

Rapports sexuels et sous-vêtements

Enfin, urinez systématiquement après les rapports sexuels pour éliminer une éventuelle bactérie qui voudrait s'aventurer dans l'urètre.

Evitez les toilettes intimes à répétition, qui auront tendance à détruire votre flore naturelle. Enfin, il est préférable de porter des sous-vêtements en coton.

Quelles plantes utiliser quand on a une cystite ?  —  Magazine de la Santé

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !