Hauts-de-France : un épisode de pollution aux particules fines touche trois départements

Alerte pollution ! Trois départements des Hauts-de-France connaissent depuis hier une forte pollution aux particules fines.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

C'est devenu presque inévitable. Dès que le soleil pointe le bout de son nez et que les températures montent, des pics de pollution touchent des grandes agglomérations. 

Cette fois-ci, ce sont trois départements des Hauts-de-France  le Nord, le Pas-de-Calais et la Somme, qui connaissent un épisode de pollution de l'air aux particules fines.

Au moins deux jours d'alerte

Pour ces trois départements, le "niveau d'alerte sur persistance", sera dépassé. Ce niveau d'alerte correspond à un pic s'étalant sur au moins deux jours consécutifs. 

Or, les concentrations de particules fines (inférieures ou égales à 10 microns) devraient rester élevées lundi, selon l'Atmo, l'association chargée de la surveillance de la qualité de l'air dans la région. 

Eviter les activités physiques intenses

"Le temps ensoleillé et les températures élevées favorisent la production de particules secondaires  et "les conditions météorologiques actuelles (vents faibles, températures élevées) ne permettent pas une bonne dispersion des polluants dans l'air", indique Atmo. 

Les particules PM10, communément appelées particules fines, sont des particules en suspension émises par les activités industrielles et agricoles, le trafic automobile ou encore le chauffage. 

Face au pic actuel, l'Atmo met en garde les populations des départements concernés : "Privilégiez des sorties plus brèves et celles qui demandent le moins d’effort".  Et les personnes fragiles (les enfants et les asthmatiques notamment) sont invités à éviter les zones où le trafic automobile est particulièrement intense.