Discothèques, écoles… Les annonces du gouvernement pour freiner la 5e vague

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé ce lundi une batterie de mesures destinées à freiner l’avancée de la cinquième vague de Covid-19. Les discothèques et les écoles sont particulièrement visées.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le
Jean Castex a annoncé des mesures anti-Covid à l'école et dans les boîtes de nuit
Jean Castex a annoncé des mesures anti-Covid à l'école et dans les boîtes de nuit  —  Capture d'écran

Jean Castex a tranché : les discothèques vont de nouveau fermer. Ce lundi 6 décembre, le Premier ministre a annoncé plusieurs dispositions pour enrayer la progression de l’épidémie de Covid-19 en France. En présence de son ministre de la Santé Olivier Véran, il a notamment ciblé les boîtes de nuit et les écoles. Des lieux propices à la contamination à l’approche des fêtes.

Alors que le pays compte près de 50 000 cas quotidiens, le Premier ministre a notamment annoncé la fermeture des discothèques pour quatre semaines, à partir du vendredi 10 décembre. Les secteurs en difficulté seront indemnisés, a-t-il promis.

A lire aussi : Covid et lieux de contamination : que sait-on ?

Protocole sanitaire renforcé dans les écoles

Dans le milieu scolaire, le protocole sanitaire est rehaussé au niveau 3 (orange) dès aujourd’hui, alors que la propagation du Covid flambe chez les moins de douze ans. Concrètement, les élèves de primaire ainsi que le personnel des établissements devront de nouveau porter le masque à l’intérieur, comme à l’extérieur. Les cantines seront également réorganisées pour limiter le brassage d’élèves. Enfin, les activités physiques devront désormais se dérouler en extérieur, en intégrant le port du masque et la distanciation de deux mètres.  

"Nous maintiendrons notre politique de dépistage systématique de tous les élèves s'il y a un cas positif dans la classe et de fermeture de la classe au bout de trois cas positifs", a ajouté Jean Castex. Le gouvernement a écarté une mesure plus drastique, qui était pourtant sur la table, en refusant de fermer les écoles une semaine avant les vacances de Noël, comme en Belgique. 

L'ouverture de la vaccination contre le Covid-19 "à tous les enfants" de 5 à 11 ans est également envisagée, "sur la base du volontariat, si possible d'ici à la fin de l'année". Du côté des populations âgées, plus fragiles, les plus de 65 ans pourront accéder à la dose de rappel sans rendez-vous, quel que soit le centre. 

Qu’est-ce que le PIMS, cette maladie infantile liée au covid ?  —  Magazine de la Santé

Télétravail encouragé

Le chef du gouvernement appelle par ailleurs les Français "à lever le pied" sur les interactions sociales. Il est recommandé de reporter les cérémonies ou les pots de départ en entreprises. M. Castex recommande de faire de même dans la sphère privée. 

Au sein des entreprises comme de la fonction publique, le gouvernement cible 2 à 3 jours de télétravail par semaine et veut limiter les réunions en présentiel. 

Le Premier ministre a profité de son allocution pour rappeler l’importance du rappel vaccinal. “Sans la vaccination, des mesures de confinement auraient certainement déjà été prises ce qui n'est pas le cas aujourd'hui et l'objectif c'est que ce ne soit pas le cas non plus demain".