Dépression résistante : pourquoi la kétamine est-elle si efficace ?

Alors que les traitements antidépresseurs classiques mettent du temps avant d'agir et ne sont pas toujours efficaces, la kétamine, un psychotrope utilisé comme anesthésique, fait ses preuves contre les symptômes dépressifs.

Marie Anton
Rédigé le , mis à jour le
De la kétamine pour traiter les dépressions résistantes
De la kétamine pour traiter les dépressions résistantes  —  Le Mag de la Santé - France 5

Cela fait 30 ans que Martine mène un combat sans relâche contre la dépression. Tout a commencé quand elle avait 24 ans et à chaque rechute, ce sont les mêmes sensations. "J'ai envie de ne rien faire, je ne fais que dormir. Je n'ai plus envie de vivre" témoigne-t-elle.

En grande détresse psychologique il y a quelques semaines, Martine a été hospitalisée dans le service de psychiatrie de la Pitié-Salpêtrière à Paris. Depuis, elle bénéficie d’un traitement innovant contre les dépressions résistantes aux antidépresseurs classiques : la kétamine, en administration intraveineuse pendant 40 minutes.  

Un psychotrope anesthésique et antalgique

Habituellement utilisé comme anesthésique ou antalgique puissant, ce psychotrope est ici employé pour une toute autre qualité : son effet antidépresseur. "Dès que l'administration de kétamine commence, on baisse le niveau de luminosité. On permet de créer un effet très apaisant, une sorte de petit cocon parce que c'est quasiment un voyage pour le patient", explique le Dr Hugo Bottemanne, psychiatre au groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière. 

"Il y a un côté très étonnant dans les symptômes qu'il va ressentir, dans les effets dissociatifs, donc il faut que l'environnement soit le plus apaisé possible", poursuit-il.

Rendre l'expérience la plus agréable possible

Perfuser cette substance psychédélique n’est pas anodin. Le rythme cardiaque, la fréquence respiratoire et les effets psychiques sont étroitement surveillés. Le médecin accompagne Martine de ses paroles rassurantes pour que l’expérience soit la plus agréable possible.

"La kétamine modifie un peu les états de conscience, cela peut être un peu effrayant, angoissant pour les patients. Il faut vraiment les monitorer pour être sûr que l'expérience qu'ils sont en train de vivre est une expérience qui leur fait du bien", précise le Dr Hugo Bottemanne. La séance doit être bien vécue par le patient pour que le traitement fonctionne. 

Pensées et croyances négatives diminuées

Quant aux mécanismes d’action dans le cerveau, ils ne sont pas complètements clairs. La kétamine semble agir sur les récepteurs NMDA des neurones. Ils ont un rôle important dans la plasticité cérébrale, c’est-à-dire la capacité des neurones à se régénérer, et dans l’anticipation d’événements négatifs ou positifs.   

Quand la kétamine se fixe sur les récepteurs NDMA, cela entrainerait une diminution des pensées et des croyances négatives. "La kétamine fonctionne en modifiant un petit peu ces schémas très négatifs que le patient à propos de lui-même et à propos du monde", conclut le Dr Hugo Bottemanne.

Efficace en quelques jours seulement

La kétamine est efficace en quelques jours à peine, contrairement aux antidépresseurs classiques qui nécessitent environ un mois pour agir. 

C’était la quatrième séance pour Martine et pour elle, les bénéfices de la kétamine sont indéniables. "Ça donne envie de vivre, de sortir, de faire plein de choses", confie-t-elle. Martine bénéficiera au moins de six séances supplémentaires avec toujours un antidépresseur classique en association.

Dépression : qui contacter ?

En cas de dépression, des associations sont là pour apporter une écoute bienveillante et des aides aux personnes touchées et à leurs proches :

· Association France dépression 
francedepression.fr
Ligne d’écoute : 07 84 96 88 28 

· S.O.S Amitié
sos-amitie.com
Numéro d’écoute : 09 72 39 40 50 (7j/7 – 24h/24)     

· 
Souffrance prévention du suicide 
3114.fr
Numéro d'écoute : 3114 (disponible 7j/7 et 24h/24) 

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !