Covid : retour du port du masque obligatoire en extérieur à Paris

Cette obligation s'applique aux personnes âgées de plus de 11 ans, "à l'exception des cyclistes et des usagers des deux roues" ou des "personnes pratiquant une activité sportive”, souligne la préfecture de Paris.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le
Image d'illustration
Image d'illustration  —  Crédits Photo : ©Sadnos / Pixabay

Face au “raz de marée” du variant Omicron, le port du masque redevient obligatoire dans les rues de la capitale. Une mesure qui prendra effet à partir du vendredi 31 décembre, comme l’a annoncé la préfecture de Paris dans un communiqué.

En plus des rues parisiennes, le port du masque sera également obligatoire dans les lieux ouverts au public de la capitale, "à l'exclusion des bois de Boulogne et de Vincennes, et sur les emprises des aéroports de Paris-Charles de Gaulle, du Bourget et de Paris- Orly", selon le communiqué. L'accès aux terminaux de ces aéroports reste interdit aux personnes accompagnant les passagers, a ajouté la préfecture.

A lire aussi : Omicron : les tests antigéniques seraient moins sensibles au nouveau variant

Amende de 135 euros

"Des contrôles réguliers et renforcés vont être mis en place dès vendredi", a également indiqué la préfecture de Paris, "en particulier dans les lieux denses de la capitale". Les contrevenants pourront se voir infliger une amende de 135 euros. 

Parallèlement, la préfecture a annoncé la fermeture des débits de boissons samedi et dimanche à partir de 2h00 du matin, prohibant également "toutes activités de danse dans tous les établissements recevant du public". 

9000 agents mobilisés le 31 décembre

Les rassemblements de personnes donnant lieu à la consommation d'alcool sur la voie publique sont aussi interdits à Paris. Près de 9 000 policiers et militaires seront mobilisés pour faire respecter ces mesures pendant la nuit de la Saint-Sylvestre. 

Dans le reste de l'Ile-de-France, les préfectures ont aussi imposé l'obligation du port du masque à l'extérieur à partir de vendredi dans l'ensemble des départements du Val-d'Oise, des Hauts-de-Seine et du Val-de-Marne. Les agglomérations de l'Essonne et les centre-villes des agglomérations des Yvelines sont également concernés.