1. / Bien-être - Psycho
  2. / Sport et santé

Marcher : un réflexe naturel ?

On pense qu'elle est évidente et naturelle. Détrompez-vous. La marche est un mécanisme bien huilé que l'on doit à différentes parties de notre corps. Marcher, comment ça fonctionne ? Quelle est la meilleure posture à adopter au cours de la marche ? Comment bien s'échauffer avant ? Les explications dans ce dossier.

Rédigé le , mis à jour le

Marcher : un réflexe naturel ?
Marcher : un réflexe naturel ?
Sommaire

La marche : un mécanisme pas si simple

La marche : explications avec schémas

Notre appareil locomoteur. Marcher fait intervenir différentes parties du corps : le squelette, les muscles et le système nerveux. Ces derniers constituent ce qu'on appelle l'appareil locomoteur.

Le rôle du squelette. Il sert de charpente. La rencontre des os forme elle les articulations. Pour qu'il y ait mouvement, il faut que des forces s'exercent sur ces articulations. C'est le rôle de la contraction musculaire. Et pour se faire, les muscles doivent recevoir des ordres du système nerveux.

Le rôle du cerveau. Différentes régions du cerveau interviennent dans le mécanisme de la marche :

  • le cervelet : il envoie en permanence des messages au lobe frontal pour lui donner des informations sur la position du corps, la direction à prendre, la force nécessaire à utiliser, s'il y a des obstacles...
  • le lobe frontal : il planifie les mouvements et envoie un message au cortex moteur pour choisir le groupe de muscles à contracter. Ensuite, il transmet les ordres de contractions par l'intermédiaire de la moelle épinière, qui à son tour, enverra des messages à travers les nerfs jusqu'aux muscles des fessiers, des jambes et des pieds.

Bien s'échauffer avant la marche

Comment s'échauffer avant la marche ?

Se rendre à son travail à pied ou marcher pour le plaisir, faire de la randonnée ou de la marche nordique, marcher seul ou en groupe… La marche est l'activité physique a priori la plus simple et elle est à la portée de tous.

Et la marche entraîne de nombreux bénéfices pour le corps, la tête et la santé en général. Ainsi, marcher 30 minutes par jour favoriserait le renforcement du coeur et des poumons, permettrait de réguler l'hypertension et le stress, et améliorerait la qualité du sommeil…

Mais cette pratique n'est pas à prendre à la légère. Avant chacune de vos séances de marche, il est nécessaire de bien s'échauffer. Nordine Attab, notre coach sportif nous montre comment s'échauffer avant de commencer une marche.

La marche : un mécanisme bien huilé

Généralement la marche active est pratiquée en groupe.

Au coeur du mouvement. Sur une jambe, les tendons du muscle et les ligaments couvrent l'articulation du genou et relient la cuisse au tibia. Quand le muscle de la cuisse se contracte, il raccourcit, tire sur les tendons et les ligaments qui sont reliés au tibia. Résultat : l'articulation bouge et entraîne le mouvement vers l'avant de cette partie de la jambe. C'est le même mécanisme pour tous les autres muscles de la marche.

Tonifier les muscles des jambes, entretenir son système cardiovasculaire, s'oxygéner, éliminer des calories, évacuer le stress... Tous ces bienfaits physiques et psychiques peuvent être obtenus grâce à la marche. Marche quotidienne, rapide, sportive, avec ou sans bâtons, randonnée... Les manières de marcher sont nombreuses et toutes présentent leurs avantages.

Certains pratiquent la marche de manière très régulière, et en groupe. Des seniors se retrouvent par exemple chaque semaine pour pratiquer la marche active. Si vous souhaitez rencontrer des personnes pour pratiquer ensemble un sport (marche, vélo, aquagym ou même le foot), vous pouvez consulter le site Sport-senior, premier site de rencontres sportives pour les plus de 50 ans.

Après la marche, le renforcement musculaire

La pratique d'exercices de renforcement musculaire a des effets bénéfiques sur la force et l'endurance musculaire

Avec une activité douce comme la marche, on a tendance à penser que le renforcement musculaire n'est pas nécessaire. Et pourtant, la marche fait travailler un ensemble de muscles, les jambes bien évidemment mais aussi le haut du corps par un travail de gainage important.

Nordine Attab, notre coach sportif, nous montre quelques exercices de renforcement musculaire à réaliser après la marche.

Les maux des marcheurs

Sylvie, 24 ans, souffre d'une hémiplégie partielle depuis sa naissance.

La marche est une discipline sportive qui relève de l'athlétisme. En France, environ 5 000 personnes pratiquent la marche athlétique.

Tendinite : le bobo des marcheurs. Les marcheurs souffrent parfois de tendinite, une inflammation des tendons. Ce type de lésions peut aussi se produire chez les non sportifs.

Système nerveux atteint, risque de paralysie. L'appareil locomoteur peut aussi être atteint au niveau du système nerveux et entraîner une paralysie complète ou partielle. Plus la lésion est haute, plus la paralysie est importante.

En savoir plus sur la marche

Sur Allodocteurs.fr

Dossiers :

Questions/réponses : 

Ailleurs sur le web

  • Rando-Bivouac
    Randonnées, bivouacs, dans les Vosges, en Alsace ou ailleurs, tous les sens en éveil pour une immersion totale dans la nature.

Sponsorisé par Ligatus