1. / Bien-être - Psycho
  2. / Sport et santé

Du sport (gratuit) sur son temps de travail pour limiter les arrêts-maladies ?

Depuis le début de l'année 2017, la mairie de Poissy (Yvelines) propose des séances de sport gratuites à ses 800 employés. Parmi les 200 premiers inscrits, certains ne trouvaient ni le temps, ni l'argent pour pratiquer une activité physique. Pour la mairie, le pari est simple : si ses employés sont en forme, le nombre d'arrêts-maladies devrait baisser !

Rédigé le

Du sport (gratuit) sur son temps de travail pour limiter les arrêts-maladies ?

Faire du sport pendant vos heures de travail vous en rêviez, la mairie de Poissy l'a fait. Les agents de cette commune des Yvelines sont en effet autorisés à quitter leur poste de travail pour faire du sport aux frais de la municipalité.

Natation, gymnastique d'entretien, marche… l'Assurance maladie a aidé la mairie à choisir les activités avec le maximum de bénéfices pour la santé et le minimum de risque d'accident. Car derrière ce cadeau, il y a l'espoir d'une réduction du nombre de jours d'arrêt-maladie.

"Aujourd'hui, l'absentéisme à Poissy représente vingt jours par an, par agent, ce qui représente deux millions d'euros, dont 1,5 million directement imputable sur le budget de fonctionnement de la collectivité locale. Si on améliore simplement d'un jour, c'est 150.000 euros par an. Je n'ai aucun doute sur la réussite de cette initiative. D'ailleurs depuis sa mise en place, on note déjà moins d'absences au niveau du travail", confie Karl Olive, maire de la ville.

Ce projet arrive aussi en contrepartie d'efforts importants demandés aux équipes de la mairie pour réaliser trois millions d'euros d'économies ces dernières années. Une pression qui augmente les risques d'absentéisme. 

Finance, petite enfance, urbanisme, garage… dix-sept équipes se sont déjà organisées pour libérer chaque semaine les 200 premiers inscrits. Ils s'éclipsent deux heures pour se rendre sur le lieu de l'activité et se changer avant de retourner à leur poste.