1. / Bien-être - Psycho
  2. / Environnement et santé
  3. / Pesticides

Insecticides : des effets nocifs pour le cerveau des enfants

Selon une étude menée par des chercheurs de l'Inserm, l'exposition à certains insecticides, couramment utilisés, affecterait le développement intellectuel des enfants.

Rédigé le

Insecticides : des effets nocifs pour le cerveau des enfants

Des champs à nos assiettes, en passant par notre salle-de-bain, les insecticides sont partout, en particulier, ceux appartenant à la famille des pyréthrinoïdes. Ils sont utilisés par les agriculteurs, mais aussi dans les produits anti-moustiques ou encore les shampoings anti-poux. Leur mode d'action consiste en un blocage de la transmission des neurones des insectes provoquant leur paralysie. Des produits très efficaces, qui jusqu’à présent étaient considérés comme peu ou pas dangereux pour l'homme.

Dans cette étude, les chercheurs ont évalué la corrélation entre l’exposition à ces insecticides et les capacités cognitives d’un groupe de près de 300 enfants âgés de 6 ans et les résultats ont surpris les chercheurs : une forte exposition est associée à une baisse significative de leurs performances cognitives.

"On ne s’attendait pas à voir une perte de points de QI aussi forte, de l’ordre de 5 ou 7 points sur une échelle qui en compte en moyenne 100. Ces résultats ne sont pas négligeables pour une exposition courante dans la population générale. Cela pourrait être assez alarmant", explique Cécile Chevrier, chargée de recherche à l'Inserm, principal auteur de ces travaux. L'exposition aux pyréthrinoïdes semble affecter en particulier la compréhension verbale et la mémoire de travail. "Les conséquences d’un déficit cognitif de l’enfant sur ses capacités d’apprentissage et son développement social constituent un handicap pour l’individu et la société", poursuit Jean-François Viel, co-auteur des travaux.

La liste des molécules chimiques concernées est tellement longue qu’il est impossible d’en réaliser une énumération exhaustive. Pour éviter une trop forte exposition, il est conseillé de ne pas utiliser de bombes insecticides, d'aérer votre appartement et de passer régulièrement l’aspirateur pour éviter leur accumulation.

Source : Impact de l'exposition environnementale aux insecticides sur le développement cognitif de l'enfant de 6 ans (Inserm) 

Voir aussi sur Allodocteurs.fr