1. / Bien-être - Psycho
  2. / Beauté, soins du corps

Eliminer la culotte de cheval : pas une mince affaire

Véritable hantise pour les femmes, la culotte de cheval se caractérise par la formation d'un amas de graisse au niveau des cuisses et des fesses. Si certaines méthodes médicales permettent de l'atténuer, elles ne peuvent se substituer à la méthode naturelle : sport et nutrition équilibrée.

Rédigé le , mis à jour le

Eliminer la culotte de cheval : pas une mince affaire

Pouvez-vous nous parler des méthodes pour éliminer la culotte de cheval ?

Chaque année, on nous révèle une soi-disant méthode miracle pour atténuer, voire éliminer la culotte de cheval. Bien entendu, certaines méthodes médicales permettent de participer à l’atténuation de cet amas de graisse. Mais en aucun cas elles ne pourront pleinement donner satisfaction. La meilleure méthode reste encore aujourd’hui, la méthode naturelle : nutrition équilibrée, adaptée à chaque personne et… du sport. Pas n’importe comment et surtout pas à n’importe quel rythme avec pour mots d'ordre : tenacité et courage !

Quels exercices peut-on pratiquer ?

Les exercices permettent de tonifier les parties souhaitées donc de redessiner votre silhouette. Et c’est par le nombre de répétitions, de séries, et peu de temps de récupération que vous allez pouvoir augmenter vos pulsations cardiaques, donc solliciter le système aérobie (déstockage des graisses). Le seul fait de réaliser les exercices permettent de vous tonifier et en n’aucun cas de déstocker vos graisses.

Position de départ debout. Fixez chaque extrémité de l’élastique au niveau de chaque pied. Placez vos pieds en fonction de la résistance souhaitée. Débutez pieds joints. Réalisez une flexion des jambes en gardant les pieds serrés. Une fois le mouvement réalisé, faite un pas latéral vers la droite en étirant l’élastique puis ramener le pied gauche en le collant au pied droit. Réalisez à nouveau une flexion des jambes puis déplacez-vous sur votre gauche. Et ainsi de suite afin de réaliser une série longue (entre 20 et 30 répétitions). Afin de compliquer l’exercice, vous pouvez également saisir un haltère dans chaque main afin d’obtenir une charge additionnelle ou d’adapter des élastiques supplémentaires entres vos pieds et votre nuque. La combinaison de ces deux exercices vont vous permettre de solliciter, vos fessiers, les quadriceps et les ischios. Le pas latéral vous permettra de solliciter l’extérieur de vos cuisses.

Peut-on réaliser les mouvements de nage chez soi ?

Afin d’optimiser vos chances de réussir à diminuer votre culotte de cheval, n’hésitez pas à réaliser les mêmes mouvements qu’en piscine (battements de jambes, brasse…). Vous pouvez soit réaliser vos exercices sur une surface stable (banc, table…) soit sur une surface instable (gros ballon gonflable).

Première étape, réalisez les mêmes gestes qu’en nageant. Et très vite, obtenez une résistance qui vous permettra de solliciter davantage vos muscles. Pour cela, fixez votre élastique au niveau de vos chevilles (sachant qu’il existe une multitude d’élastiques vous permettant de pouvoir effectuer vos gestes sans aucune gène), puis réalisez les mêmes mouvements de battements de jambes et de brasse qu’en piscine. Pour le mouvement de brasse, optimisez votre exercice en effectuant l’exercice au ralenti durant quelques répétitions. Puis reprenez votre rythme normal.

L'exercice du ballon gonflable ?

Position de départ sur le dos, par terre, les pieds sur le gros ballon. Levez votre bassin au maximum en ne prenant appui que sur vos omoplates et vos pieds. Puis faites rapprochez vos talons de vos fesses en faisant rouler le ballon. Une fois en position, revenez en position initiale en faisant rouler le ballon dans le sens inverse. Vous pouvez vous aidez de vos bras en les plaquant sur le sol afin d’obtenir davantage de stabilité. Pour durcir l’exercice, repliez vos bras sur votre poitrine. Afin de solliciter encore plus vos fessiers, vous pouvez effectuer l’exercice sur une jambe ! Attention, cet exercice est très sollicitant !

Le secret de la réussite ?

Afin de diminuer votre culotte de cheval, il faudra automatiquement augmenter vos pulsations cardiaques afin de travailler en aérobie (permettant de déstocker vos graisses). Aucun effort explosif ne sera aussi bénéfique pour perdre de la masse grasse. Gardez en tête que votre culotte de cheval ne diminuera que sous la commande de deux mots « longue durée ». Que ce soit au niveau du nombre de répétitions, du nombre de séries…et surtout du temps alloué pour atteindre ses objectifs.

Au départ, n’hésitez pas à utiliser un cardiofréquencemètre afin d’être dans la bonne fourchette de pulsations cardiaques. Il existe même des montres vous permettant, durant vos exercices de renforcement, de définir l’intervalle dans lequel vous devez vous situer pour répondre à vos besoins.

Astuce : entrecoupez vos séances cardio avec vos exercices de renforcement. Cela rendra vos séances plus ludiques et vous optimiserez votre temps d’exercice.

Sponsorisé par Ligatus