Troubles respiratoires : les gyms douces sont-elles recommandées ?

Est-il aussi recommandé de pratique des disciplines, comme le yoga et le pilate, qui se basent fondamentalement sur la respiration ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Dr Jean-Jacques Larzul, pneumologue :

"Pour les troubles respiratoires, tout ce qui concerne l'amélioration du contrôle respiratoire, l'absence d'hyperventilation (respirer trop vite), le yoga comme d'autres techniques de relaxation et de renforcement des muscles respiratoires sont intéressants.

"La respiration peut être comparée à une seringue. Et la seringue a un piston. Le piston, c'est un seul muscle qui s'appelle le diaphragme qui est très peu épais et qui sert de piston sur la cage thoracique. Les muscles respiratoires de la cage thoracique eux-mêmes sont tout à fait secondaires. En revanche, le diaphragme qui est le piston donc la ventilation abdominale, est bien plus intéressante et bien plus économique que la respiration thoracique. Il suffit de voir les marathoniens, ils n'ont pas de muscle au niveau de la cage thoracique, et ils respirent très bien car ils travaillent avec leur diaphragme."