Le sport sur prescription médicale est-il entièrement pris en charge ?

Le sport sur prescription médicale est-il entièrement pris en charge ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Pr Jean-François Toussaint, directeur de l'Institut de recherche biomédicale et épidémiologie du sport :

"Il y a une grande difficulté sur le plan national. On voit des expériences avec le système particulier en Alsace qui a permis un développement sur une idée et une incitation très particulière pour aboutir à une organisation d'un contexte très général qui facilitait l'activité physique et sportive dans Strasbourg au profit des Strasbourgeois, au profit des patients et au profit des quartiers défavorisés qui n'avaient pas forcément accès à des installations… Et ils ont progressivement montré l'impact, les changements de comportement et les résultats qui venaient après ces prescriptions.

"La prise en charge est pour l'instant celle de la communauté, elle est prise autour de ce que peuvent lancer les territoires. La grande difficulté en France c'est d'amener la CNAM à faire le même choix alors qu'on en voit les effets, que l'ensemble des études le montrent et que cela entraîne des économies car on réduit un certain nombre de prises sur les statines, sur les anti-hypertenseurs, sur les anti-diabétiques… Il y a quantité d'effets dont on connaît la mesure économétrique et pour autant, on voit que toute cette idée d'un changement de comportement est très difficile à traduire.

"Pour l'instant, il n'y a pas le système de prise en charge donc il faut continuer à travailler sur l'ensemble de ces points et continuer à démontrer les effets bénéfiques."