Hélène Drouin, future médecin-anesthésiste, devient la plus jeune Française à gravir l'Everest

A 27 ans, la jeune interne en anesthésie-réanimation au CHU de Dijon est devenue mardi 11 mai la douzième femme et la plus jeune Française au sommet de l'Everest.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le
Hélène Drouin au sommet du monde ©HélèneDrouin
Hélène Drouin au sommet du monde ©HélèneDrouin

Du bloc opératoire au plus haut sommet du monde, il n'y a eu qu'un pas pour Hélène Drouin. Un pas qu'elle a franchi le 11 mai dernier en réalisant le défi sportif qu'elle s'était lancé voilà plusieurs mois : réussir l'ascension de l'Everest. En terminant son ascension du toit du monde, elle devient la plus jeune Française à réussir cette performance. 

Une prouesse sportive que la jeune femme documente sur son compte Instagram helene_sur_leverest et sur son site : https://www.helenesurleverest.com/

La jeune femme est partie le 10 mai au soir du camp numéro 4 (8 000m d’altidute), accompagnée d'un guide local. Il lui aura ensuite fallu 13 heures 30 d'ascension pour rejoindre le toit du monde, à 8 849 m d’altitude. 

Une aventure en faveur de la recherche médicale

L’alpiniste n’oublie pas pour autant sa vocation première : la médecine. Une partie des fonds récoltés auprès des sponsors, ainsi que les dons individuels, seront reversés à un laboratoire de recherche en virologie de l’INSERM. "C’est un double projet. Il y a l’ascension que j’ai réalisé la semaine dernière, et maintenant l’objectif c’est de récolter un maximum de fonds pour la recherche médicale sur l’hépatite B", explique Hélène qui descend à présent vers le camp de base (5 300 m).

Les dons sont entièrement et directement versés à l’unité INSERM de recherche médicale du  Professeur Zoulim via ce lien direct 0% commission:
https://www/helene-sur-l-everest/don

Cette unité de recherche est dirigée le Professeur ZOULIM, Président de l'Organisme International pour l'élimination de l'hépatite B (ICE-HBV), organisme soutenu par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Il est par ailleurs Professeur de Médecine à 
l'Université de Lyon, et Chef de service d'Hépatologie, HCL de Lyon, Président en France du projet ANRS « HBV cure ».
 

Pour en savoir plus : 

Nos équipes avaient rencontré Hélène Drouin, en janvier 2021, lors de sa préparation physique. Un reportage à retrouver sur notre chaine Youtube.