#EnfinUneBonneNouvelle : il n’y a jamais eu autant de femmes parmi les marins du Vendée Globe

Gardons le moral ! Parce que l'actualité est tout sauf réjouissante, on vous déniche une bonne nouvelle par jour. Aujourd’hui, on vous parle féminisation du sport, voile et Vendée Globe.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le
La skipper Clarisse Crémer au départ du Vendée Globe 2020.
La skipper Clarisse Crémer au départ du Vendée Globe 2020.  —  Crédits Photo : © Facebook @ClarisseSurLAtlantique

La voile n’est plus un sport réservé aux hommes. Cette année, le Vendée Globe compte six femmes sur 33 marins. Elles s’appellent Alexia Barrier, Clarisse Crémer, Samantha Davies, Isabelle Joschke, Miranda Merron, et Pip Hare.

Seulement sept participantes depuis 1989

Ce tour du monde en solitaire sans escale et sans assistance, qui s’élancera le 8 novembre des Sables-d’Olonne, n’avait pour le moment compté que sept participantes depuis sa création en 1989.

Et sur les huit précédentes éditions du Vendée Globe, trois ne comptaient aucune femme parmi les participants.

"Les femmes y réussissent aussi bien que les hommes"

Il faudra encore un peu de chemin pour atteindre la parité dans ce sport encore catalogué comme très masculin, mais chaque progrès est bon à prendre.

Et c’est dans cet état d’esprit que la skipper Isabelle Joschke, l’une des six participantes au Vendée Globe 2020, a créé en 2012 l’association Horizon Mixité. "Les jeunes filles pensent trop souvent que la course au large n’est pas un milieu fait pour elles. Ce n’est pas vrai." écrit-elle sur son site internet. "Malgré la difficulté physique, les femmes y réussissent aussi bien que les hommes".