Addiction au sport : comment gérer les arrêts d'activité ?

À cause de la course à pied, je me retrouve avec une prothèse de hanche à 46 ans. Je ne pourrai pas faire du sport comme avant et suis déprimée. Comment gérer ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Dr Michel Hautefeuille, psychiatre-addictologue :

"C'est toute la question de la gestion des arrêts d'activité. On n'est pas forcément face à une personne qui a une addiction au sport, on est face à une personne qui a une pratique sportive importante mais qui est justifiée, qui a du sens. Il est évident que quand on arrête la pratique sportive, un vide s'installe comme chez les sportifs de haut niveau. Pour cette personne, on est dans le même cadre. Il faut donc prendre les mêmes solutions à savoir une aide psychologique. C'est dans certains cas une véritable restructuration de toute la vie et de tous les pôles d'intérêt qui constituent la vie."