Un nouvel antibiotique contre la tuberculose multirésistante

Le Sirturo® sera le premier traitement contre la tuberculose mulirésistante appouvé, en 50 ans, par l'Agence Américaine des Médicaments (FDA), le 31 décembre 2012. Ce nouveau médicament devrait permettre de mieux lutter contre la recrudescence de cette maladie dans le monde.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le
Un nouvel antibiotique contre la tuberculose multirésistante

Le Sirturo® (bedaquiline) défie les formes les plus résistantes de la tuberculose. Cette molécule active empêche l'enzyme nécessaire à la bactérie responsable de l'infection, le bacille de Koch, de se multiplier et se propager dans l'organisme.

La tuberculose multirésistante (MR) résiste à l'isoniazide et à la rifampicine, les deux antituberculeux les plus puissants actuellement disponibles.

"La tuberculose multirésistante est une grave menace à la santé publique dans le monde", souligne dans un communiqué le Dr Edward Cox, responsable de l'Agence américaine des médicaments (FDA). L'Organisation mondiale de la Santé recense 400 000 cas de tuberculose résistante dans le monde pour l'année 2011. La Chine, la Russie, l'Inde et l'Afrique du Sud sont les pays les plus exposés.

Produit par le laboratoire américain Johnson and Johnson, le Sirturo® est utilisé en association avec d'autres antituberculeux. "Toutefois, vu que ce médicament comporte des risques importants, les médecins doivent s'assurer de l'utiliser à bon escient et seulement chez les malades qui n'ont pas d'autres choix", insiste Edward Cox.

Désireuse de répondre à une augmentation constante de la maladie, la FDA approuve le Sirturo® selon une procédure dite accélérée qui permet de mettre sur le marché des traitements contre des maladies graves, basée sur les résultats des premiers essais cliniques, dans ce cas sur 440 patients.

Médecins Sans Frontières (MSF) applaudit cette avancée. "Les ministères de la Santé et les autorités de régulation du médicament doivent travailler ensemble pour s'assurer que les patients multirésistants puissent bénéficier dès que possible de cette formidable avancée médicale", déclare le Dr Balasegaram. Face à la montée de l'épidémie de tuberculose résistante, le Dr Francis Varaine, responsable du groupe sur la tuberculose à MSF, se réjouit : "avec de nouveaux traitements, plus simples, plus courts et plus efficaces, nous pourrons traiter plus de patients résistants".

Actuellement, selon MSF, le traitement contre la tuberculose multirésistante peut s'étaler sur 2 ans, à raison de 20 comprimés par jour et près de 8 mois d'injections quotidiennes, avec parfois de graves effets secondaires.

En savoir plus