Un candidat surprise à l’élection présidentielle

Le cancérologue Victor Izraël a décidé de se présenter à l’élection présidentielle de 2012. Il n’a qu’une priorité en tête : relancer le plan Cancer, oublié, selon lui, des politiques.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

- Interview du 10 octobre 2011 -

 

"On n'était pas au courant", à l'Institut National du Cancer (INCa) la candidature surprise du Dr Izraël aux présidentielles semblait avoir pris le personnel de cours. Ce cancérologue en est pourtant l'ancien vice-président et aujourd'hui l'un des administrateurs. La primeur de l'annonce a semble-t-il été réservée au quotidien Le Parisien, mercredi 5 octobre 2011. Une double page est consacré à ce nouveau candidat du Parti contre la cancer qui y révèle ses ambitions.

Simple coup médiatique ou réelle envie de se lancer dans la course aux présidentielles ? En moins de 24 heures, Victor Izraël aura en tout cas réussi son pari : faire parler du cancer ! Médecin à l'hôpital Tenon, il lance un cri d'alarme pour relancer le plan Cancer en France : "La cancérologie française va très mal, et si on ne fait rien, on va droit dans le mur. Un Français sur deux et une Française sur trois sont ou seront touchés par un cancer. La lutte contre le cancer doit être l'un des thèmes majeurs de la campagne présidentielle."

Il fustige ainsi le gouvernement : "Le plan Cancer a eu des effets réellement bénéfiques. Mais les mesures essentielles n'ont pas été appliquées."

Créer le buzz

A 74 ans, le Dr Izraël est "déterminé à aller jusqu'au bout ". "En 2012 votez la vie", "Ne laissez pas le cancer s'occuper des chômeurs", "Pourquoi réformer la retraite si on ne peut pas la prendre", voilà donc les slogans que nous pourrons entendre. Depuis plusieurs jours, ses spots de campagne, réalisés par Jacques Séguéla, sont déjà diffusés sur le web.

 

Président-fondateur de l'Alliance pour la recherche en cancérologie (Aprec), ce candidat mystère n'en est pas à son premier "coup médiatique". En 2005, il a soigné la chanteuse australienne Kylie Minogue d'un cancer du sein. Elle est depuis devenue marraine de l'Aprec.

Les plans Cancer

Après le premier plan cancer 2003-2007 de Jacques Chirac, un second plan a été lancé en 2009-2013. Depuis 2003 différentes mesures phares ont été appliquées : la loi anti-tabac, interdisant la cigarette dans les lieux publics, ou encore le dépistage organisé du cancer du sein. Mais les délais d'attente pour avoir un rendez-vous avec un cancérologue ou pour passer une IRM restent longs, le tabagisme, lui, repart à la hausse.

En savoir plus :

Sur Allodocteurs.fr :

Et aussi :