SEP : combien de crises pour un diagnostic ?

Au bout de combien d'épisodes dits de "crise" le diagnostic de la sclérose en plaques est-il posé ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Pr. Catherine Lubetzki, neurologue à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière (AP-HP) :

"Maintenant on donne le diagnostic beaucoup plus tôt pour deux raisons à mon avis, d'abord parce qu'on peut le faire beaucoup plus tôt grâce à l'IRM et à ses nouvelles techniques. On arrive finalement dès le premier épisode à poser le diagnostic souvent. Pas toujours, mais parfois dès le premier épisode, on a tous les critères qui sont requis pour poser le diagnostic donc on le fait plus facilement.

"La deuxième chose, on donne aussi plus facilement le diagnostic, c'est vrai qu'il y a une vingtaine d'années, le diagnostic n'était pas donné tout de suite. On utilisait des termes d'inflammations etc. Maintenant, beaucoup plus facilement, on parle de sclérose en plaques. Pourquoi ? Parce que la médecine a évolué, c'est une façon de travailler qui a changé et puis aussi parce qu'on a des traitements. Donc maintenant le diagnostic est fait rapidement, il est donné rapidement pour mettre en route des traitements."

En savoir plus :

Questions/réponses :

* Les réponses avec le Pr. Catherine Lubetzki, neurologue à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière (AP-HP)