Qu’est-ce qu’une entorse du pouce ?

L'entorse du pouce est une blessure qui survient souvent chez les sportifs notamment lors des matchs de volley ou de hand. On l’appelle aussi "l’entorse du skieur".

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

A la suite d’un choc, le pouce va subir un mouvement violent vers l’extérieur de la main. Il va alors dépasser l’écartement maximal naturel, ce qui va étirer et parfois même rompre le ligament. 

Le pouce n’a que deux phalanges, contrairement aux autres doigts qui en ont trois. La base du pouce correspond à l'articulation du premier métacarpe, un os un peu plus long que les autres et qui fait partie de la paume de la main. Il est lié à un tout petit os que l'on appelle le trapèze. Ces articulations sont stabilisées par deux ligaments principaux, le latéral interne et le latéral externe.

En cas d’entorse, c’est ce ligament latéral interne qui est le plus souvent touché. Selon la gravité de la blessure, il peut être distendu ou rompu. Pour le vérifier le médecin va écarter le pouce de l’index. S’il dépasse l’axe normal de rotation et que le patient ressent une douleur cela signifie souvent qu’il y a eu rupture du ligament. Dans ce cas, une chirurgie peut être envisagée. Pour affiner le diagnostic, des radios de la main sont nécessaires. Elles montrent parfois un petit arrachement osseux à la base du pouce.

Dans la plupart des cas, le traitement consiste à immobiliser l’articulation avec un plâtre ou une orthèse qui doit être conservée environ troid semaines. L’articulation est placée dans une position neutre qui va permettre au ligament de cicatriser.

En cas de rupture, l’opération, sous anesthésie locale, va consister à réaliser une petite incision pour réinsérer le ligament dans l’articulation à l’aide d’une broche. Le pouce est ensuite immobilisé pendant 3 à 6 semaines, et des séances de rééducation sont nécessaires.  

En savoir plus :