Prothèses dentaires : origines à contrôler

Prothèses dentaires : origines à contrôler

Les patients s'inquiètent de l'origine des prothèses que leur propose leur dentiste. Certaines seraient fabriquées à l'étranger. Les dentistes devront à présent donner tous les détails de l'origine des prothèses.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Selon la Confédération nationale des syndicats dentaires (CNSD), 11,4 millions de prothèses dentaires sont posées chaque année dans la bouche des Français. Mais parfois, il est difficile de savoir où a vraiment été fabriquée cette molaire blanche qui va remplacer votre dent abîmée. Même si votre dentiste vous assure qu'elle est estampillée "made in France", elle peut avoir été produite à l'étranger et perfectionnée chez nous. Pour les industriels qui revendent les prothèses, l'économie est intéressante.

Mais cette astuce sera bientôt impossible à appliquer. Les patients se posent de plus en plus de questions sur les prothèses dentaires. La Confédération nationale des syndicats dentaires annonce la mise en place d'un nouveau dispositif légal dans le Code de la santé publique : les dentistes auront l'obligation de remettre aux patients une information détaillée garantissant la sécurité des matériaux utilisés dans leur prothèse et le lieu précis de sa fabrication. À l'aide des conseils d'un "kit transparence" fourni par leur syndicat, les dentistes devront faire la démarche auprès de leurs prothésistes pour avoir tous ces détails. Selon une estimation du CNSD réalisée à partir des chiffres 2009, la part des prothèses importées reste inférieure à 10 % des dépenses totales de prothèses.

 

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Ailleurs sur le web :