Les expatriés de la greffe

Se faire greffer un organe quand on habite dans les DOM-TOM relève souvent du parcours du combattant. Trop peu de greffons, et le manque de structures adaptées obligent les patients à partir en métropole. Loin de chez eux dans l'attente d'une opération, ils vivent dans l'angoisse de ne pas survivre assez longtemps. 

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le
Reportage diffusé le 28 mars 2012
Reportage diffusé le 28 mars 2012

- Reportage de Cécile Guéry-Riquier, Simon Fichet et Lydia Chaubon -

 

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :