Eric Abidal : greffé du foie grâce à un don de son cousin

Le défenseur international du FC Barcelone, Eric Abidal, âgé de 32 ans, a subi hier, mardi 10 avril 2012, une greffe du foie. Pour cette intervention, très longue, le sportif a bénéficié d'une greffe de la part d'un donneur vivant, son cousin, qu'il a fallu opérer avant de procéder à la transplantation d'une partie de son foie. Quelles sont les suites opératoires pour le donneur ? Est-il soumis à certaines contraintes ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

- Reportage de Dominique Tchimbakala, Gaëlle Pialot et Lydia Chaubon -

Greffe à partir d'un donneur vivant

Les organes transplantés proviennent, dans la grande majorité des cas, de donneurs qui viennent de décéder. Les malades en l'attente d'un greffon se voient donc contraints à attendre une greffe, sur une liste d'attente.

Chose rare, le footballeur français a pu bénéficier d'une greffe de la part d'une personne vivante. C'est son cousin, Gérard, qui a accepté de lui céder une partie de son foie. Par ce don, le délai avant l'opération a pu être considérablement raccourci.

C'est le club d'Eric Abidal, qui avait annoncé le 15 mars 2012, que son défenseur allait devoir subir cette greffe. En attendant l'intervention, le joueur avait continué à suivre les entraînements avec ses coéquipiers.

Un futur incertain

"Les prochains jours seront déterminants pour savoir comment il va", a déclaré l'entraîneur du Barca, qui a toujours assez peu communiqué sur l'état de santé de son joueur. Il se dit "convaincu" qu'Abidal "est un garçon très fort, qui va surmonter cela".

"Fort", Patrick Abidal a déjà prouvé qu'il l'était, en se remettant en un temps record de l'opération de sa tumeur au foie, le 17 mars 2011. Le sportif était en effet revenu très rapidement à son meilleur niveau de jeu.

Cependant, le temps qu'il faudra désormais à Abidal pour récupérer de cette nouvelle opération n'est pas connu, même s'il est quasiment certain qu'il ne pourra pas participer à l'Euro-2012 en Ukraine et en Pologne, qui débutera le 8 juin 2012.

En savoir plus 

  • Greffe de foie : le don vivant ?
    Pourquoi le don vivant d'un lobe de foie est-il encore si peu répandu ? Les réponses du Pr. Didier Samuel, chef du pôle Maladies du foie à l'hôpital Paul-Brousse (Villejuif).

  • La greffe pour remplacer le foie
    Pour tout savoir sur le remplacement de cet organe vital et multi-fonctions. De la préparation à l'intervention, à son déroulement et à sa surveillance en post-opératoire.

  • Donner de son vivant : un rein pour sauver mon fils
    Comment vit-on le fait de céder un de ses organes à une autre personne ? Le témoignage d'un père qui a donné un de ses reins à son fils.

  • Donner son rein, et après ?
    Comment est assuré le suivi et le soutien psychologique des donneurs vivants d'organes, après l'intervention ?
  • Abidal, foi en son corps
    Comment le sportif a-t-il pu se remettre si rapidement de son opération du foie pour une tumeur et revenir dans la compétition ? Trois questions à Christian Palierne, adjoint au chef du département médical, responsable du suivi médical, à l'Institut national du sport.