Don du sang : cet été, pensez à donner !

Comme chaque année, l'été est une période sensible où les donneurs se font plus rares. L'Etablissement français du sang se mobilise pour encourager ce geste indispensable pour les malades.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

La météo de l'Etablissement français du sang (EFS) est sans équivoque. En affichant la couleur jaune et l'indication "fragile", elle alerte sur l'état des réserves en produits sanguins pour l'été 2014. En effet, l'EFS annonce des stocks "plus tendus" que l'année précédente et qui "risquent de s'amenuiser fortement". La mention "fragile" correspond au second niveau de la météo du sang : s'ensuivent "très fragile", "urgent" et "très urgent".

En quittant la couleur verte de la météo du sang "stable", l'EFS lance son traditionnel appel au don du sang estival pour que la mobilisation - toujours aussi indispensable - ne faiblisse pas de façon trop significative. Cet appel s'accompagne notamment d'une campagne radio, qui va se dérouler jusqu'au 3 août.

Le docteur Michèle Villemur, responsable du site fixe Saint-Antoine-Crozatier à Paris, affirme qu'il faut "dix jours de stocks d'avance pour tous les groupes sanguins" : seulement la situation se fragilise pour certains des groupes, notamment le O, qui est pourtant particulièrement recherché, puisqu'il s'agit du donneur universel. Et il devient alors difficile d'avoir des réserves suffisantes pour effectuer les 10.000 dons requis par jour pour satisfaire les besoins des malades.

En 2013, 1.625.735 donneurs ont été recensés, pour 2.833.351 dons (qu'il s'agisse de sang total, de plasma ou de plaquettes). Des chiffres qui pourraient donc être revus à la baisse pour cette année 2014 puisque les réserves de sang sont inférieures de 10% par rapport à l'année dernière, en dépit de l'utilité toujours primordiale tenue par le don du sang qui sauve chaque année un million de malades.

Les modalités pour être donneur sont pourtant toujours aussi simples : pas besoin d'être à jeun, il suffit d'avoir sa carte d'identité ou de donneur pour faire ce geste qui sauve. Pour connaître la collecte de sang la plus proche de l'endroit où vous vous trouvez, rendez-vous sur le site de l'Etablissement français du sang

VOIR AUSSI :