Des virus de maladies infectieuses dans des fioles abandonnées

Des virus de maladies infectieuses dans des fioles abandonnées

Nouveau rebondissement dans l'affaire de la découverte de fioles contenant le virus de la variole dans un local de rangement de l'Agence américaine de médicaments (FDA) : d'autres fioles ont été retrouvées, contenant diverses maladies infectieuses.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

Une découverte inquiétante et conséquente

L'enquête menée par le FBI et des agents spécialisés des CDC (Centres fédéraux de contrôle et de prévention des maladies) sur la découverte des fioles contenant le virus de la variole dans un local de la FDA à Bethesda, le 1er juillet 2014, en banlieue proche de Washington, est loin d'être close. En effet, elle a permis de révéler 16 jours plus tard la présence d'autres fioles - dans le même local - contenant des virus non moins dangereux.

Cette nouvelle découverte est inquiétante. Ce sont douze paquets contenant au total 327 fioles qui ont été trouvés, selon un communiqué de la FDA - qui a également précisé que les fioles étaient minutieusement emballées et étiquetées au nom des différentes maladies infectieuses contenues. Parmi elles : 

  • La dengue
  • La grippe
  • La fièvre Q (fièvre des bovins)
  • Les bactéries intracellulaires "rickettsies", pouvant entraîner des infections mortelles comme le typhus exanthématique

Quel est le sort de ces fioles ?

Il a été indiqué par la FDA que dix des nouveaux échantillons trouvés portaient une "étiquette imprécise" : ils ont donc été "transportés en toute sécurité" dans le même laboratoire ultra-sécurisé d'Atlanta (Géorgie du sud) des CDC que les fioles découvertes le 1er juillet.

En ce qui concerne les autres fioles, 32 ont été détruites sur le site des National Institutes of Health (NIH) à Bethesda, dont "28 étaient étiquetées comme des tissus normaux et quatre vaccinia, le virus utilisé pour fabriquer le vaccin de la variole".

Le reste des échantillons (279 au total) ont été transférés au Centre national d'analyse biocriminelle du ministère de la Sécurité intérieure.

Quel risque d'exposition au virus ?

La FDA assure que "il n'y a aucun signe que quiconque ait été exposé" aux agents infectieux contenus dans les fioles, puisque les virus étaient "stockés dans des fioles de verre, scellées à chaud qui étaient bien emballées, intactes et sans aucune fuite".

Seulement malgré le caractère rassurant des propos tenus, l'annonce de cette nouvelle découverte intervient à un moment peu propice à la confiance et au sentiment de sécurité. En effet, Tom Frieden, chef des CDC, vient d'être auditionné pour une série d'erreurs de sécurité, plus particulièrement dans la manipulation de l'anthrax et la grippe aviaire, et le transport vers d'autres laboratoires d'agents biologiques potentiellement dangereux.

VOIR AUSSI