Chirurgie du canal lombaire étroit : des échecs fréquents ?

J'ai subi une chirurgie sur canal étroit, deux interventions sur hernie discale 3 et la pose d'une arthrodèse. Depuis quatre ans, antalgiques et regrets.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Dr Etienne Mireau, chirurgien du rachis :

"Il ne faut pas parler d'échec de la chirurgie. Ce qui est sûr, actuellement en 2015, on n'est pas capable de mettre une nouvelle colonne vertébrale. Peut-être que dans dix ou vingt ans, on y arrivera mais pour le moment on n'est pas capable de mettre une nouvelle colonne vertébrale. Il ne faut donc pas raconter aux patients qu'ils n'auront plus de douleurs lombaires.

"Et en 2015, encore plus que la colonne vertébrale, on n'est pas capable de mettre des nouveaux nerfs. Il va sûrement falloir une ou deux générations avant de savoir remplacer des nerfs. Il faut bien comprendre que le geste chirurgical de libération des nerfs, de libération du canal lombaire étroit a un objectif qui est en premier lieu préventif d'une aggravation qui est quasiment inéluctable si on n'opère pas. Il ne faut donc pas opérer trop tard."

En savoir plus sur le canal lombaire étroit

Dossier :

Questions/réponses :