Cancer colorectal et hémorroïdes ?

Le test de dépistage est-il fiable ? Comment ne pas confondre avec des saignements dus aux hémorroïdes ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Pr. Michel Ducreux, cancérologue à l'Institut Gustave Roussy de Villejuif :

"La grosse problématique est que le fait d'avoir du sang dans les selles est un signe et derrière ce signe peuvent se cacher différentes causes. Une cause très cachée est le cancer et une cause très fréquente est les hémorroïdes. Donc en quelque sorte, un train peut en cacher un autre.

"C'est ce qui arrive assez régulièrement, c'est-à-dire que je vois encore très souvent des malades qui arrivent en consultation avec une maladie à un stade relativement avancé et ils ont eu du sang dans les selles, non pas une fois mais dix fois, vingt fois pendant des mois et des mois en se disant que ce sont les hémorroïdes. Mais ce n'était pas les hémorroïdes parce qu'il y avait un cancer derrière.

"Quelque part, quand on a du sang dans les selles, il faut aller voir un médecin et c'est ce médecin qui adapte l'attitude. Le plus souvent, il fait faire une coloscopie. Si celle-ci s'avère normale et qu'il y a des hémorroïdes, on dit que ce sont les hémorroïdes. Mais il faut d'abord aller voir."

En savoir plus :