Antennes relais : quid du principe de précaution ?

J'ai dû changer mes filles d'école : une antenne a été installée à 100 mètres de la maternelle. Le principe de précaution n'est-il pas obligatoire ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

Les réponses du Dr Catherine Begnis, médecin généraliste – membre de l'ASEF, et du Pr. Jean-François Lacronique, professeur de santé publique :

"Le principe de précaution est obligatoire selon l'article 110.1. Avec le principe de précaution, on doit tout mettre en œuvre, en l'absence de données formelles scientifiques, pour prévenir la santé des gens."

"Lorsque l'on installe une antenne relais à proximité d'une maternelle, d'une école, on est obligé d'appliquer le principe de précaution. Les enfants étant plus vulnérables, il vaut mieux éloigner le plus possible les antennes relais. Actuellement la loi prévoit un périmètre d'interdiction. Ce périmètre est plus ou moins respecté, d'autant plus que les scientifiques considèrent que le problème est moins dans les antennes relais que dans les téléphones portables. La puissance d'émission des antennes relais est 5 fois inférieure à celle des téléphones portables."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :

  • Acouphènes, troubles du sommeil, problèmes de concentration… ces symptômes sont-ils causés par la proximité des antennes relais ?
    Voir la réponse en vidéo*
  • À la fac de médecine, on nous apprend que les ondes de téléphonie mobile ne sont pas ionisantes, c'est-à-dire non dangereuses. Est-ce totalement vrai ?
    Voir la réponse en vidéo*

* Les réponses du Dr Catherine Begnis, médecin généraliste – membre de l'ASEF, et du Pr. Jean-François Lacronique, professeur de santé publique