1. / Alimentation
  2. / Nutriments
  3. / Vitamines

Quels sont les risques d'un surdosage en vitamine D ?

On nous prescrit des ampoules sans savoir si nous sommes en manque de vitamine D. Est-ce dangereux d'en avoir de trop ?

Rédigé le , mis à jour le

Quels sont les risques d'un surdosage en vitamine D ?

Les réponses avec le Dr Paul Dupont, dermatologue, et le Pr Juliane Léger, endocrino-pédiatre à l'hôpital Robert-Debré :

"Il est étonnant de prescrire de la vitamine D si on n'est pas carencé. Mais on ne peut pas dire si prescrire de la vitamine D sans avoir de carence représente un risque. Il faudrait que des études le prouvent. Mais quand on réfléchit à un concept qui est celui de la vitamine D hormone et si on compare à la prise de Lévothyrox® chez les personnes qui ont une carence de la thyroïde, nous ne prescrirons pas 500 fois la dose quotidienne recommandée en Lévothyrox®. Or c'est que l'on fait avec la vitamine D. On peut donc se poser la question de l'influence de cette forte dose sur l'économie du corps, c'est-à-dire n'y a-t-il pas saturation, n'y a-t-il pas blocage de la synthèse cutanée, où se stocke-t-elle, que va-t-elle devenir ?... Beaucoup d'hypothèses existent et beaucoup de questions se posent."

"Des effets délétères n'ont jamais été démontrés en dehors de très fortes intoxications. Si on a dix fois la dose, c'est-à-dire si au lieu de prendre une ampoule, on en prend 10, il peut y avoir des risques de calcémie élevés.

"La vitamine D est toujours prescrite sur ordonnance. Dans l'état actuel des prescriptions, en ampoule de charge, même chez l'enfant, nous n'avons jamais observé d'effet délétère."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :