1. / Alimentation
  2. / Digestion
  3. / Flatulences, ballonnements

"Quand tu pètes énormément, c'est la fin du monde !"

Dans son livre "À fleur de pet", Dora Moutot raconte avec humour son parcours médical compliqué et son quotidien empoisonné depuis dix ans par des flatulences aigües et des ballonnements.

Rédigé le

Dans son livre "À fleur de pet, la journaliste Dora Moutot parle de sa maladie : le Sibo.

"D’un jour à l’autre, je me suis mise à ballonner absolument tout le temps. Je produisais un gaz par minute avec des fermentations qui pouvaient durer huit heures." Dora Moutot est journaliste. Depuis dix ans, elle souffre de gaz et de ballonnements incessants, qui font de sa vie un cauchemar.

"Le pet n’est jamais considéré comme le signe d’une maladie"

Invitée sur le plateau du Magazine de la Santé, elle raconte son errance diagnostique, qui a duré dix ans. Les spécialistes lui disent qu’elle n’a rien, que tout est dans sa tête, ou que c’est dû au stress. On lui suggère alors de mieux surveiller son alimentation, de consulter un psychologue et de faire du yoga.

On lui diagnostique d’abord une colopathie fonctionnelle, le syndrome de l’intestin irritable, qui touche environ 10 à 15% de la population française.

"Malheureusement, ce syndrome, c’est un peu le grand fourre-tout quand on n’a pas une maladie organique comme une maladie de Crohn ou une rectocolite hémorragique. Très vite, on nous met ce tampon-là" confie la jeune femme.

Problèmes digestifs et dépression

Dora Moutot se tourne alors vers des groupes de malades sur Facebook et des études étrangères pour en savoir plus sur son mal-être. Elle entend parler du Sibo (Small Intestinal Bacteria Overgrowth), une pathologie mal connue et plus communément appelée "Pullulation bactérienne dans l’intestin grêle".

Flatulences, ballonnements, constipation ou diarrhées, dépression… La jeune femme reconnaît ses symptômes et en parle à son gastro-entérologue. Celui-ci lui prescrit un "Breath test", un test respiratoire permettant de déceler une production de gaz au-dessus de la normale. Elle est alors diagnostiquée du Sibo.

Il n’existe aujourd’hui pas de traitements contre cette maladie. Sur son compte Instagram, Comment hacker ses intestins, la jeune femme souhaite toucher les personnes qui, comme elle, souffrent du Sibo. Elle y parle de régimes restrictifs et des plantes pour chasser les symptômes et cohabiter au mieux avec la maladie.

Elle souffre d'un SIBO

Dans son livre À fleur de pet, Dora Moutot lève le voile sur ses symptômes et son parcours médical compliqué. En s’intéressant aux études, au fonctionnement du microbiote et aux maladies digestives, la journaliste s’est rendu compte que la médecine était un sujet d’intérêt accessible.

Elle souhaite aujourd’hui que "les malades se réapproprient leur maladie et que les médecins fassent un véritable effort de vulgarisation scientifique pour comprendre cette maladie". Dora Moutot songe même à fonder une association pour récolter des fonds pour que le Sibo soit reconnue en tant que maladie et qu’elle rentre dans la formation de gastro-entérologue. 

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus