Vaccin contre le papillomavirus : pour les garçons aussi !

Les autorités sanitaires américaines ont, pour la première fois vendredi 3 février 2012, recommandé de vacciner les garçons âgés de 11 et 12 ans pour prévenir les papillomavirus humains (HPV), transmis sexuellement et responsables de maladies vénériennes dont des cancers.

Rédigé le

Vaccin contre le papillomavirus : pour les garçons aussi !
Vaccin contre le papillomavirus : pour les garçons aussi !

Cette nouvelle recommandation émane des Centres fédéraux de contrôle et de prévention des maladies (CDC) qui recommandent depuis 2006 la vaccination des jeunes filles contre ces mêmes virus.

Les experts américains espèrent que la vaccination des garçons prépubères, conjuguée à celle des filles de la même classe d'âge, permettra de réduire significativement le taux d'infection au sein de la population américaine.

Environ la moitié des adultes sexuellement actifs contracteront à un moment ou un autre de leur vie un papillomavirus - dont il existe une centaine de variétés. La plupart sont éliminés par l'organisme, mais certaines souches s'avèrent résistantes et peuvent in fine provoquer des cancers du col de l'utérus, buccaux et anaux.

Selon les CDC, en 2010, 20 % des Américaines âgées de 19 à 27 ans étaient vaccinées contre les HPV, soit un peu plus que les 17,6 % enregistrés l'année précédente.

Certaines voix se sont récemment élevées au sein de la population américaine pour critiquer la recommandation des autorités d'administrer le vaccin aux jeunes filles à partir de 11 ans. Elles estiment que cela encourage ces dernières à adopter des moeurs légères.

En savoir plus